L’état civil de Pirae s’installe dans le hall du CHPF

    vendredi 29 juillet 2016

    naissance

    C’est Honoria Teatiu, 1 456e enfant né cette année, le 27 juillet, dans la nuit et première enfant de Jean-Charles Teatiu et de Caristine Kehueitu, originaires de Ua Huka aux Marquises, qui inaugure l’antenne de l’état civil de la mairie de Pirae, au sein même du hall du CHPF de Taaone. (Photo : Christophe Cozette)


    Naissances, le tout-en-un

     

    Les parents, quelques heures après la naissance de leur enfant, n’auront plus qu’à se déplacer, au sein du centre hospitalier de la Polynésie française, à Taaone, à Pirae, pour “enregistrer” leur enfant auprès de l’état civil.

    En effet, Yvette Lichtlé, 1re adjointe au maire de Pirae, a inauguré hier matin, l’annexe de l’état civil de la commune, nouvellement aménagée dans le hall d’accueil de l’hôpital à Taaone. Elle était accompagnée de plusieurs élus du conseil municipal et du directeur de l’hôpital par intérim de l’établissement, James Cowan.

    Jean-Charles et Caristine ont été les premiers à effectuer les démarches auprès dudit service, pour Honorai, leur première enfant. Installé depuis septembre 2012, au cœur du service de la maternité de Taaone, ce bureau annexe permettait de faciliter les démarches des parents déclarant la naissance de leur enfant né dans la commune de Pirae.

    Cette dernière, depuis l’ouverture de l’hôpital sur ses terres, a tout de même doublé ses effectifs du service dédié, passant de 2 à 4 agents, pour gérer les quelque 2 500 naissances annuelles. Ce nouvel espace est dorénavant implanté dans le hall d’accueil près des guichets de la CPS et des fiches bleues.

    Cet emplacement stratégique, plus visible, à deux pas du guichet de la CPS, permettra ainsi aux parents de gagner du temps en déposant directement le certificat de vie à charge qui leur est transmis par cette antenne de l’état civil de Pirae.

    Il n’était pas rare, comme l’a précisé la première adjointe hier matin, de “voir arriver de jeunes mamans, à la mairie, main sur leur ventre, à pied, pour leurs papiers”. “Pour repartir ensuite à pied à la CPS”, a renchéri un agent. Aujourd’hui, tout est là, dans un lieu unique, l’hôpital.

    Cette annexe de l’état civil de Pirae est réservée aux déclarations de naissance au CHPF.

     

    C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete