L’État de retour prochainement dans le financement du RST

    mardi 21 octobre 2014

    Édouard Fritch a fait le point sur sa mission d’une semaine à Paris. Les nouvelles semblent bonnes avec un retour prochain de l’État dans le financement du RST ou la cession des terrains militaires aux communes. Édouard Fritch a aussi annoncé qu’il accompagnerait François Hollande prochainement
    en Nouvelle-Calédonie et en Australie.

    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de mardi 21 octobre ou sur la version numérique au feuilletage. (Les abonnés ont accès au feuilletage directement en allant sur leur compte)

    Ambiance à l’apaisement dans la majorité

    Édouard Fritch était évidemment attendu sur ses relations avec Gaston Flosse. Des relations qui se tendent et qui transparaissent dans des décisions à l’assemblée qui se contredisent entre l’exécutif et le législatif. Édouard Fritch a botté en touche, même si sa petite phrase, “être sérieux et respectueux, n’est pas être docile ou soumis”, ne n’appliquait pas uniquement dans ses relations avec l’État. “L’actualité politique de ces dernières semaines a eu tendance à semer le trouble dans l’esprit de l’opinion. Mais, j’ai confiance en mes amis politiques de la majorité Tahoeraa Huiraatira. Ils savent qu’après dix années de Taui et d’instabilité, les Polynésiens aspirent fondamentalement à un avenir où l’intérêt général primera sur les intérêts particuliers”, a-t-il sobrement commenté.

    Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva confiants

    l y a dix jours, Gaston Flosse expliquait que, “normalement”, Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva devraient passer en conseil de discipline du Tahaoera’a pour s’être abstenus lors du vote de confiance au gouvernement Valls, plutôt que de voter contre comme l’avait demandé un Gaston Flosse vexé, que François Hollande ne lui ait pas offert sa grâce présidentielle. Interrogés sur le sujet hier en marge de la conférence de presse d’Édouard Fritch, ces derniers ne semblaient pas avoir de problème avec ça. “La réponse à une éventuelle convocation, elle est dans notre déplacement”, expliquait hier Jean-Paul Tuaiva. “Nous avons renoué les liens avec l’État. Nous faisons tout pour obtenir des choses pour le RST, la défiscalisation… Je mets en avant les électeurs, la population. Après, je respecterai la décision du Tahoera’a et de Gaston Flosse. Mais aujourd’hui, le résultat, il est là. Nous avons été très bien reçus à Paris avec Édouard Fritch. Les portes nous sont ouvertes. On commence à avoir le fruit de notre travail depuis 2012.”

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete