L’évolution des réseaux de télécommunications pour accompagner l’économie numérique

    mercredi 27 avril 2016

     Dans le cadre de la 20e édition de l’assemblée générale de la Pacific Island Telecommunications Association (PITA), le CESC a organisé, dans ses locaux, hier après-midi, une conférence sur “l’évolution des réseaux de télécommunications pour accompagner l’économie numérique”.  De nombreux thèmes ont été abordés, dont l’évolution des télécommunications et l’harmonisation des technologies, ainsi que les principaux projets de l’OPT. L’Office organise ce matin, dans les locaux de l’InterContinental, une conférence pour présenter la technologie Li-Fi.

    La deuxième journée de la 20e assemblée de la Pacific Island Telecommunications association (PITA) s’est déroulée en partie au conseil économique, social et culturel (CESC), hier, en présence du haut-commissaire, Lionel Beffre, et du ministre de la Relance économique, Teva Rohfritsch.

    De nombreux intervenants se sont succédé au pupitre, dont François Rancy, directeur du bureau des radiocommunications de l’UIT (institution spécialisée des Nations unies pour les technologies de l’information et de la communication) qui a dressé l’historique des technologies radio avant d’évoquer “les attentes légitimes des populations pour bénéficier des avantages qu’elles procurent dans tous les domaines de la vie publique, professionnelle ou privée”.
    François Rancy a également abordé le travail en commun des 193 états membres de l’IUT, des 568 opérateurs, industriels ou organisations internationales, des 166 membres associés de l’UIT et des 117 établissements universitaires de l’UIT qui travaillent de concert pour définir et construire un écosystème global des radiocommunications qui permette d’atteindre dans un délai très bref et de façon durable la mise à disposition des dernières avancées technologiques.

    Les câbles de secours indispensables

    Ray Owen, président de Nokia Océanie, Emmanuel Beaufils, responsable de Nokia South Pacific Islands, et Mike Jeffs, également de la société Nokia, ont ensuite pris la parole pour aborder le marché des télécoms et les solutions pour le Pacifique sud avant de dresser l’évolution du très haut débit et notamment de la mise en place de la fibre.
    Pierre Tremblay, de la société Ocean Specialist Inc., a ensuite dressé l’état des projets de câbles sous-marins dans le Pacifique avant de présenter les perspectives de rentabilité et d’utilisation des câbles de secours.
    Il s’est ensuite attaché à expliquer la dynamique qui pousse les opérateurs à vouloir se procurer un deuxième câble et les défis que cela implique.

    Maui Sanford a ensuite effectué un comparatif des tarifs de l’accès à Internet dans les pays du Pacifique et les évolutions envisagées.
    Ce sont finalement Jean-François Martin, P-DG du groupe OPT, et Yannick Teriierooiterai, président de Vini, qui ont présenté les principaux projets du groupe OPT. Roland Ho, chef de projet Li-Fi OPT, Cyril Thiriot, président de la Smart Lighting Alliance, et Suat Topsu, P-DG de OLEDCOMM, ont tour à tour présenté le projet Li-Fi de l’OPT et les possibilités offertes par ce système d’éclairage intelligent qui devient un réseau, intraville, d’échange d’informations géolocalisées par l’intermédiaire de chaque lampadaire qui serait configuré comme un nœud dans un réseau local enregistrant et partageant des données en permanence avec d’autres réseaux locaux.
    À noter que la technologie Li-Fi permet d’établir des réseaux sans fil avec des lampes LEDs utilisées dans un grand nombre de constructions.
    Une conférence sera organisée ce matin à l’InterContinental de Faa’a par l’OPT pour présenter le Li-Fi.

    Pascal Martin

    M 2016-04-28 02:38:00
    Du chalala, c'est sympa!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete