L’ex Bali Hai tire sa révérence

    jeudi 19 mars 2015

    A l’instar d’autres établissements hôteliers de Polynésie française, et plus particulièrement des îles Sous-le-Vent, c’est aujourd’hui un monument de l’hôtellerie de l’Île sacrée qui va fermer ses portes samedi 28 mars, comme l’ont annoncé nos confrères de Polynésie 1ère, mardi.
    Le 1er avril 2011, Patricia Russmann-Maurin était installée à la direction de l’hôtel pour deux mois par le propriétaire, alors que l’établissement présentait déjà des difficultés financières. Avec son savoir-faire et son expérience du terrain, elle a réussi à porter à bout de bras la structure durant quatre ans. Mais la crise économique est passée par là et la fréquentation locale, malgré quelques belles fêtes, est devenue de plus en plus rare.
    Il n’en reste pas moins que le volume des chambrées offertes était un plus appréciable, pour les grands événements sportifs, les visiteurs et les touristes. Malgré cette énergie à faire vivre l’hôtel et ses 20 employés, c’est avec un peu d’amertume et un grand déchirement que la directrice confie, notamment par un courrier adressé à sa clientèle, que “l’hôtel cessait toutes formes d’activités à la fin de ce mois”.
    Hier, Patricia Russmann-Maurin nous expliquait que, “pour beaucoup de raisons économiques, le propriétaire a annoncé qu’il était dans l’obligation de suspendre l’activité de l’établissement. On espère malgré tout que cela ne soit qu’une fermeture provisoire. Cela concerne
    20 employés permanents qui vont être licenciés économiques. En outre, cela va créer une perte économique certaine pour toutes activités en périphérique générées par la présence de l’établissement (maraîchers, taxis, prestataires d’activités). Sans oublier, quoi qu’on en dise, qu’avec une capacité de 28 bungalows (contre 15 au Lodge hôtel et neuf au Opoa Beach) dont neuf sur l’eau, nous sommes le plus grand hôtel de Raiatea. Pour l’île sacrée, compte tenu des manifestations d’importance déjà programmées Hawaiki Nui Va’a ou TPR, dont je viens d’annuler 40 nuitées, cela va être une catastrophe en matière de volume d’hébergement sur l’île.”
    L’hôtel Bali Hai avait fêté son ouverture en 1968. Durant
    50 ans, il a fait vivre à la population de Raiatea les plus belles pages de son histoire, au travers de soirée animées et des bringues tahitiennes comme on les aime dans les îles. Pour l’histoire, il serait injuste de ne pas rappeler que la petite bande de terrain qui abrite l’hôtel sans plage a été acquise en 1968 par Hugh Kelley, et que, pour mettre à profit cette situation de bord de lagon, il a fait construire le Bali Hai sur pilotis, et inauguré le principe des bungalows overwater au fenua.
    Il n’en reste pas moins qu’au fronton du manque de travail dans les îles, ce sont encore 20 employés, ayant 20 ans de service pour certains et n’ayant pas encore l’âge de la retraite, qui vont se retrouver sur le carreau. K

    De notre correspondant Jean Claude Bocher

    Teiki 2015-03-23 03:44:00
    Le propriétaire ... Un certain Franck Falletta. Ça en fait des emplois qu'il supprime le "sauveur" de la Polynésie après le fiasco Casino!
    Et dire qu'il se vantait d'être un chef d'entreprise de niveau international! On ne l'entend plus depuis quelques temps...
    Pito 2015-03-19 18:13:00
    Quel dommage, c'est triste pour l'ensemble des employés qui perdent leur travail, c'est triste pour Raiatea qui pred un bon hôtel. Notre Fenua a des projets de 3 milliards en instance, mais laisse mourir un hôtel qui marchait, cherché l'erreur !!!!
    teivatane 2015-03-19 13:58:00
    Oh ben c'est ballo ça, il a raté la RELANCE.......
    Pierre 2015-03-19 13:28:00
    Modérateur SVP, le message "1.Posté par Hai fu SHANG le 19/03/2015 11:16 " n'a lieu de figurer dans vos lignes.
    Ne faites pas l'apologie des annonces frauduleuses d'offre de prêt de ce genre, ce n'est pas votre mission et cela est condamnable.
    Merci de faire preuve de vigilance car ce type d'annonce est très récurrent dans vos lignes.
    Ne faites pas la promotion de gens malhonnêtes et ayez un minimum de déontologie.
    Merci.

    Pierre
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete