Habillage fond de site

L’ex-instituteur a des “tendances irrépressibles” avec les petits garçons

mardi 18 septembre 2018

Selon l’avocate, les victimes auraient “gommé” une partie de leurs accusations devant le psychiatre. (© Florent Collet)

Selon l’avocate, les victimes auraient “gommé” une partie de leurs accusations devant le psychiatre. (© Florent Collet)

Mercredi dernier, un homme de 65 ans, instituteur à la retraite sur un atoll des Tuamotu était mis en examen pour atteintes sexuelles sur quatre victimes âgées de 11 à 15 ans.

L’homme avait demandé à ce que le débat sur sa mise en détention devant le juge des libertés et de la détention soit différé le temps pour lui de préparer sa défense.

Le rendez-vous avait lieu hier, mais l’idée d’un placement sous bracelet électronique a été abandonnée, sa belle-sœur qui devait l’accueillir, a refusé, craignant pour ses propres enfants.

Si l’homme reconnaît les faits, il affirme que les quatre garçons qui l’accusent étaient consentants. L’expert psychiatre qui l’a rencontré a mis en avant le risque de récidive, évoquant des “tendances irrépressibles concernant les jeunes garçons”. Mais comme l’a évoqué l’avocate du suspect les victimes auraient également “gommé” une partie de leurs accusations lors de l’entretien devant le psychiatre. En attendant, l’homme a été placé en détention provisoire.

 

F.C.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete