L’ex-instituteur condamné à 15 ans pour le meurtre de « Vini Vini »

vendredi 12 juin 2015

Il s’agissait bien d’un meurtre et non d’un accident comme le prétendait l’accusé. Après s’être forgés une « intime conviction », les jurés de la cour d’assises de Papeete ont condamné, hier après-midi, Jimmy Adam Maere à 15 ans de prison pour avoir délibérément blessé à mort son voisin de 79 ans, Antoine Ching, au petit matin du 12 janvier 2013 à Faa’a. Une peine de deux ans inférieure à celle prononcée en première instance.
Antoine Ching, connu sous le pseudonyme de « Vini Vini » avait succombé à une hémorragie externe en raison d’une importante plaie à la gorge occasionnée par un coupe-coupe.
Durant les deux jours d’audience, l’accusé, ancien instituteur de 44 ans, n’a cessé d’assurer qu’il n’avait pas voulu tuer le vieil homme qu’il appréciait au demeurant. « Antoine n’avait rien à voir avec ce que j’étais en train de vivre. Je sais que c’est profondément injuste (…) Le travail que j’ai entrepris à Nuutania m’a permis de prendre conscience de beaucoup de choses, que ma perception des événements pourrait ne pas être tout à fait exacte », a-t-il consenti, en larmes, à la clôture du procès. « Il a pris conscience que ce qu’il prenait pour la vérité n’est pas forcément ce qu’il s’est passé », a renchérit son avocat, Me Pascal Gourdon. 

Lire l’intégralité du compte-rendu d’audience dans La Dépêche de Tahiti ou sur notre feuilletage numérique.

sandrine lecomte

    Edition abonnés
    Le vote

    Une proposition de loi du Pays, susceptible d'être prochainement adoptée, rendra plus accessible la stérilisation des animaux. Et vous, qu’en pensez-vous ?

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete