01

    jeudi 30 juin 2016

    Au Japon, un petit cahier rose permet aux victimes des bombes atomiques d’Hiroshima et Nagasaki de ne pas payer leurs consultations médicales, comme l’a expliqué mardi
la chercheuse Furistu Katsumi aux militants de l’association Moruroa e tatou, présidée par Roland Oldham. (Photo : Marie Guitton)

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete