Habillage fond de site

Et si l’homme était contraint de vivre sous l’eau ?

lundi 26 février 2018

Aquanaut Explorer est une maison sous-marine, écologique, autonome et innovante en mesure d'accueillir une équipe d'aquanautes pour des séjours de longue durée.

Aquanaut Explorer est une maison sous-marine, écologique, autonome et innovante en mesure d’accueillir une équipe d’aquanautes pour des séjours de longue durée.

L’association polynésienne Human Underwater Society (HUS) qui a pour objectif d’aider l’homme, par le biais de nouvelles technologies, à conquérir le milieu marin, reçoit à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 2 mars, le docteur Jean Michel Pontier, lauréat du prix indépendant du HUS prize & Engineering 2016. L’association, créée en 2014, a en effet lancé ce concours pour récompenser des porteurs de projets et « découvrir des pépites », comme l’annonce son secrétaire, Stéphane Leterrier. Et Michel Pontier en fait partie, grâce à son Aquanaut explorer.

Médecin militaire, spécialiste de la médecine de plongée, Michel Pontier a fait de nombreuses recherches sur les accidents de décompression. Son projet vise directement la conquête du milieu sous-marin par le biais d’une capsule qui permettrait de vivre sous l’eau. Une maison sous-marine écologique, autonome et innovante sur le plan énergétique, en mesure d’accueillir une équipe d’aquanautes pour des séjours de longue durée. Elle serait un observatoire sentinelle pour l’étude de la biodiversité marine. Digne héritière des missions de l’équipe Cousteau, cette maison sous la mer serait le point d’ancrage d’une aventure humaine au service de l’exploration, de programmes scientifiques réalisés in situ, et porteuses de projets pédagogiques.

« Le lauréat va présenter lors d’une conférence, toutes les perspectives liées à l’habitat sous-marin en faisant le lien avec les contraintes du milieu et les avantages qu’il peut aussi apporter. Aujourd’hui, le but n’est pas de vivre à long terme dans cette capsule, mais d’avoir dans un premier temps, un laboratoire en immersion qui permette de faire avancer la science », explique Stéphane Leterier. En effet, l’association part du postulat qu’il est possible, avec les modifications climatiques que demain impose à l’homme la colonisation du globe aquatique et de l’espace sous-marin. Partant de cette probabilité, Human Underwater Society a choisi d’éclairer les institutions et le grand public sur l’importance de poursuivre les développements technologiques liés à l’immersion humaine et leurs enjeux pour l’ensemble de la société terrienne.

Pour ce faire, l’association envisage de créer une cité des sciences sous-marine à Tahiti. Pour y arriver, elle travaille sur deux aspects. D’un côté, elle s’associe et collabore avec les porteurs de projet du Village tahitien, pour pouvoir s’y installer, et de l’autre, elle développe son réseau international, mêlant ingénieurs, chercheurs et docteurs du monde entier, afin de créer une fondation qui puisse les rassembler et financer un grand nombre de projets liés au milieu marin.

« L’idée, c’est de les faire venir sur le territoire, qu’ils découvrent la Polynésie pour pouvoir, à terme, mettre en place un laboratoire d’essai à Tahiti, afin que toutes ces personnes qui développent des projets de par le monde puissent venir ici consacrer leur savoir et échanger leurs données », conclut Stéphane Leterrier.

Michel Pontier présentera son projet, lors d’une conférence débat à l’auditorium de la chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM) demain, à partir de 17 h 30. Cette soirée est ouverte à tous et totalement gratuite.

Jen.R.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete