Habillage fond de site

L’homme le plus recherché de Polynésie derrière les barreaux

vendredi 16 novembre 2018

En mars dernier, Tamatoa Alfonsi faisait parler de lui dans la presse mexicaine après avoir été arrêté avec 220 grammes d'ice.

En mars dernier, Tamatoa Alfonsi faisait parler de lui dans la presse mexicaine après avoir été arrêté avec 220 grammes d’ice.

Dans le milieu de l’ice, il est appelé « Sana », un mot couramment employé en Polynésie pour désigner l’ice. Lui-même se qualifie comme « le Baron » de  la drogue sur le fenua. Tamatoa Alfonsi est désormais derrière les barreaux. Au moins deux mandats d’arrêt avaient été prononcés à son encontre, l’un en mars après sa condamnation par le tribunal de Papeete à 4 ans de prison, l’autre en juin à la demande du juge d’instruction en charge de l’affaire Papy Ellis.  Les investigations menées dans ce dossier avaient fait apparaitre qu’il était aux Etats-Unis en 2017 pour fournir de l’ice en quantité aux commanditaires des importations de méthamphétamine. Toujours dans cette affaire, les forces de l’ordre espéraient pouvoir mettre la main dessus en avril 2017. Ayant déjà eu maille à partir avec la justice américaine, l’homme de 40 ans ne pouvait voyager par les Etats-Unis. En mars 2018, la justice était informée que Tamatoa Alfonsi trouvait à la frontière américano-mexicaine, et qu’il était prévu qu’il se trouve à bord des vols Tijuano-Mexico, puis Mexico-Narita. Le 2 avril, l’homme était sur les listings pour voler du Japon vers Papeete, mais à l’arrivée, il n’était pas là, probablement alerté par les arrestations dans l’affaire Ellis. Si la justice savait qu’il était présent au Mexique, il n’était toutefois pas localisé.

En mai dernier, Tamatoa Alfonsi refaisait surface dans la presse quotidienne de la sulfureuse ville de Tijuana. Le Tahitien avait été arrêté en possession de 220 grammes d’ice. Enfin en novembre dernier, une américano-vénézuelienne était arrêtée à l’aéroport de Tahiti-Faa’a avec 643 grammes d’ice. Elle indiquait que cette importation était liée à Tamatoa Alfonsi.

Mais aujourd’hui, Tamatoa Alfonsi est dans les mains de la justice française. Expulsé par le Mexique, il a été remis aux forces de l’ordre à Paris où il est actuellement détenu. Une information confirmée par le parquet en milieu de journée. Il est désormais fort probable qu’il soit conduit jusqu’en Polynésie, pour purger ses précédentes condamnations,  être jugé dans l’affaire Papy Ellis et être interrogé dans les enquêtes en cours où il est concerné.

En aout dernier, son casier judiciaire comptait huit condamnations dont six pour infractions à la législation sur les produits stupéfiants.  En octobre 2011, il avait ainsi été définitivement condamné par la cour d’appel de  Papeete à 3 ans de prison et 40 millions d’amende pour complicité d’importation de stupéfiants. En son absence en mars dernier, il a été condamné à 4 ans de prison pour trafic d’ice.  

FC

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete