Habillage fond de site

Le lifting de la capitale est annoncé

mercredi 2 novembre 2016

C’est tout un “profil” de Papeete qui va changer de visage. (© DR)

C’est tout un “profil” de Papeete qui va changer de visage. (© DR)

 

 

Une grande partie de la ville de Papeete, soit la quasi-totalité de la zone de Motu Uta et Fare Ute, devrait, dans les cinq ans qui viennent, après la cession des terrains militaires de la zone, littéralement changer de visage.

La première phase de ce gigantesque projet vient d’être lancée, avec la parution, vendredi dernier, au Journal officiel, d’un appel public à la concurrence pour “l’élaboration du diagnostic du secteur industrio-portuaire de la ville de Papeete”, dont la date limite de retrait des dossiers est vendredi.
“L’un des objectifs finaux du projet de requalification urbaine de la zone industrio-portuaire inscrit au contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD) est l’établissement d’un plan d’aménagement de détail (PAD) de la zone”, comme délimitée sur la carte ci-contre.

“Le contrat de redynamisation des sites de défense en Polynésie française, dont le projet a été approuvé par le conseil municipal de Papeete dans sa séance du 20 janvier 2016, a été signé par l’ensemble des partenaires le 22 février 2016” rappelle une communication du conseil municipal, qui s’est penché sur ce sujet, en août.
“Ce contrat organise l’accompagnement de l’État et du Pays pour la mise en œuvre des projets des communes concernées par la libération d’emprises militaires et leur cession à l’euro symbolique.”

La requalification urbaine de la zone portuaire est donc le projet de la ville de Papeete et s’inscrit dans ce contrat de redynamisation des sites de défense en Polynésie française.
“Ce document d’urbanisme devra s’appuyer sur un projet de développement stratégique”, nécessaire à ce vaste chantier.
Il a donc été programmé la réalisation d’une étude de diagnostic urbain de la zone, comme l’annonce l’appel public à la concurrence lancé à la fin du mois dernier par la mairie de Papeete, qui pilote l’ensemble du projet.

En effet, “afin de réunir les partenaires les plus concernés et d’engager des réflexions collectives sur l’avenir du site, il a été prévu de mettre en place un comité de pilotage du projet de redynamisation de la zone industrio-portuaire”, précise le dossier étudié au conseil municipal d’août.
En parallèle, se conduit “une réflexion stratégique sur les modalités souhaitables de développement économique” pour notamment “maintenir une dynamique partenariale tout au long du projet”.

Ce vaste et long projet, qui se décline en 14 actions, est estimé à 1,364 milliard de francs. Les actions principales de ce projet sont “l’élaboration d’un plan d’aménagement de détail de la zone qui traduira réglementairement les intentions de projet urbain (2017), le réaménagement des voies et des espaces publics de la zone (2018-2019) et la réalisation d’un équipement de loisirs d’envergure sur l’emprise libérée”, à l’horizon 2020.

“Les actions pourront bénéficier d’un soutien financier de l’État et du Pays”, précise le document. Alors quel sera le futur visage de cette vaste zone ? Réponse, en 2020, en attendant place au diagnostic.

 

Christophe Cozette

9
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete