Habillage fond de site

L’incendiaire présumé des affaires sociales confondu par un ticket fast-food

mardi 20 février 2018

L'auteur présumé des vols nie avoir mis le feu aux bureaux. (© archives LDT)

L’auteur présumé des vols nie avoir mis le feu aux bureaux. (© archives LDT)

Comme nous vous l’expliquions dans nos colonnes samedi dernier, l’antenne des affaires sociales de Arue, dont dépendent également Pirae et les Tuamotu-Gambier, a été incendiée dans la nuit de jeudi à vendredi dernier.

L’enquête a avancé dès ce week-end, l’un des auteurs présumés ayant eu l’imprudence d’utiliser l’objet du vol dimanche dernier.

Parmi les nombreuses étagères incendiées, le ou les voleurs ont dérobé des bons permettant d’aller se nourrir dans un célèbre fast-food de la place.

Dimanche, le voleur présumé a demandé à sa petite amie d’aller prendre une commande au fast-food. Les bons étaient numérotés et leurs numéros avaient déjà été communiqués à l’enseigne américaine, laquelle a donné l’alerte quand les bons volés ont été présentés.

Interpellé et place en garde à vue, l’auteur présumé a reconnu avoir volé ces bons, mais a nié avoir incendié l’antenne des affaires sociales.

Il a également donné le nom de deux de ses complices. Après leurs interpellations, ils ont nié être les auteurs des vols et des incendies. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, tandis que le premier a été placé en détention provisoire, le temps que l’enquête se poursuive.

F.C.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete