L’œuvre de Karl von den Steinen sur les Marquises rééditée dans une version améliorée

    vendredi 15 avril 2016

    C’est un beau bébé de 5,4 kilos que nous ont présenté hier les éditions Au Vent des îles et le Musée de Tahiti et des îles : une réédition revue et corrigée de l’œuvre en trois volumes de Karl von den Steinen, Les Marquisiens et leur art.
    Cet ouvrage de référence sur la culture marquisienne est issu des recherches menées par ce docteur en psychiatrie et ethnologue allemand sur la Terre des Hommes d’août 1897 à février 1898, à la demande du Musée de Berlin.

    Paru la première fois en allemand en 1925, il aura fallu attendre 2005 pour sa première parution en français, initiée par le Musée de Tahiti et des îles. Et cette réédition récente sous la forme d’un joli coffret réunissant les trois volumes intervient en écho à l’exposition d’envergure sur les Marquises qui a ouvert mardi au musée du quai Branly, à Paris, Mata Hoata.

    “La première traduction était trop juste”, confie Véronique Mu-Liepmann, directrice de la collection Culture Pacifique des éditions Au Vent des îles. “Il a fallu fournir un très gros travail pour mettre le français à niveau.” “Il y avait beaucoup d’approximations sur la traduction initiale”, confirme Christian Robert, directeur d’Au Vent des îles.
    “Nous avons hésité à refaire traduire l’ensemble et puis nous avons pris le parti de reprendre le texte avec une traductrice et une correctrice. Il est peut-être encore perfectible, mais il tient plus la route. Des corrections ont été faites au niveau des illustrations et toutes les légendes et les renvois ont été vérifiés.”

    L’art marquisien en trois volumes

    L’ouvrage est d’ores et déjà disponible, en coffret ou à l’unité, à la boutique du Musée de Tahiti et des îles, au siège d’Au Vent des îles à Fare Ute et dans toutes les librairies de la place.
    Mais son rayonnement ne s’arrête pas à nos frontières, puisqu’il sera également disponible en Nouvelle-Calédonie et en France.
    D’abord en exclusivité au Musée du quai Branly pour le lancement de l’exposition Mata Hoata, puis dans toutes les librairies de l’hexagone.

    “L’ouvrage a déjà obtenu un certain succès pendant la mise en place car beaucoup de galeries et musées qui disposent d’objets marquisiens sont intéressés”, reprend Christian Robert.
    “C’est d’ailleurs cet ouvrage qui nous a servis de référence pour préparer l’exposition Mata Hoata”, intervient Véronique Mu-Liepmann, qui est aussi la conseillère scientifique de cette exposition.

    Dans le détail, le premier volume du titre Les Marquisiens et leur art est consacré à l’étude du tatouage marquisien. Abondamment illustrée (215 illustrations, parmi lesquelles de nombreux dessins originaux de maîtres du tatouage, ainsi que deux esquisses cartographiques), cette présentation est précédée d’un rappel historique et ethnographique à partir d’écrits de 1595 à 1842, et d’une étude comparative du tatouage dans les différents archipels polynésiens.

    Après une présentation de la culture matérielle des Marquisiens (habillement, parures, maisons d’habitation, instruments de musique, etc.), le deuxième volume se consacre, quant à lui, essentiellement à l’art du tiki, étudiant ces figures anthropomorphiques sous toutes leurs formes. Enfin, le troisième volume est exclusivement composé de photographies et dessins issus de la collecte de terrain de l’auteur, mais aussi de collections marquisiennes publiques et privées d’Europe et d’Amérique du Nord. 

    V.H.

    Pratique

    Les Marquisiens et leur art, de Karl von den Steinen. Nouvelle édition par Au Vent des îles et le Musée de Tahiti et des îles.
    Coffret de trois volumes : 245×310 mm – 216+296+176 pages+coffret – 13 500 F
    À l’unité :
    Volume 1 : Le Tatouage ; 245×310 mm – 216 pages – 4 500 F
    Volume 2 : Plastique ; 245×310 mm – 296 pages – 4 500 F
    Volume 3 : Les Collections ; 245×310 mm –176 pages – 4 500 F
    Disponible à la boutique du Musée de Tahiti et des îles, chez Au Vent des îles à Fare Ute et dans toutes les librairies de la place.

    ldpdt 2016-04-18 13:37:00
    Merci M. Murnau votre réponse est très intéressante
    L'édition que je possède vaut donc 120.000 Fcp
    Cordialement
    F.W. Murnau 2016-04-18 11:23:00
    Celle de New York c'est ne pas une édition originale, c'est Hacker reprint NY 1969 ~ 120.000 xpf
    Réimpression nouveau tres bonne qualité, Fines Mundi : 21.000 xpf
    L'original 1925/1928 pratiquement introuvable sur le marché internationale, minimum un tome 250.000 xpf, le trois tome ensemble minimum 1.000.000 xpf
    ldpdt 2016-04-16 16:38:00
    L'édition originale en langue allemande doit valoir chère maintenant
    Dans les années 85 il fallait compter 40.000 fcp prix départ NY
    Combien doit elle coûter maintenant
    Qui peut le dire ?
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete