Habillage fond de site

L’organisation de la primaire : “une magouille” orchestrée par Fritch, selon Gaston Flosse

vendredi 18 novembre 2016

flosse

Gaston Flosse a tenu une conférence de presse hier pour s’insurger contre l’organisation de la primaire de la droite et du centre au fenua. (© Bertrand Prévost)

 

À deux jours du premier tour du scrutin de la primaire de la droite et du centre, Gaston Flosse a tenu une conférence de presse pour dénoncer l’organisation de ce dernier et tout mettre sur le dos d’Édouard Fritch. Selon le président du Tahoera’a, le président du Pays userait de son influence pour ne pas organiser les élections dans des conditions normales et diriger les électeurs vers des bureaux de vote tenus par des proches de ce dernier.

“L’organisation de cette élection en Polynésie française est un scandale”, a-t-il expliqué à la presse.
“Seuls 13 bureaux de vote sont ouverts alors qu’il aurait pu y en avoir 88. Pour les électeurs de la côte est, ils doivent tous aller à Mahina, où c’est Nicole Sanquer (candidate aux législatives, NDLR) qui sera présente. Sur la côte ouest, il n’y a pas de bureaux de vote à Faa’a ni Paea (où le tavana s’est prononcé en faveur de Nicolas Sarkozy, NDLR). Il y a un gros problème de répartition.”

 

Affrontement Juppé-Sarkozy ou Fritch-Flosse ?

 

Gaston Flosse s’est insurgé aussi sur le très faible nombre de bureaux de vote ouverts dans les archipels éloignés. Un seul à Rurutu, île tenue par un proche de Fritch, Frédéric Riveta, alors que la capitale administrative est Tubuai. Un seul à Nuku Hiva, tenu par un proche de Fritch encore.

Enfin, aux Tuamotu, seuls deux bureaux seront ouverts. “C’est un déni de démocratie”, a poursuivi Gaston Flosse. “C’est de la magouille comme je n’ai jamais vu. C’est le scandale de cette élection.”
Côté politique, le président du Tahoera’a a insisté pour différencier la candidature de Nicolas Sarkozy de celle d’Alain Juppé. “Nicolas Sarkozy est le seul à avoir pris des engagements concrets pour la Polynésie. Université de la mer, baisse du prix de l’électricité. Il n’y a rien de tout cela dans le programme d’Alain Juppé.”

Après avoir sillonné les quartiers pour parler de cette campagne “et d’autres choses”, le Vieux Lion tente un peu plus encore de contextualiser localement l’affrontement Juppé-Sarkozy en affrontement Fritch-Flosse.
Réponse dimanche matin après le décompte des voix des Polynésiens qui auront pu ou voulu se déplacer aux urnes.

Bertrand Prévost

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete