Louis et Stanley, les anges gardiens des grottes de Mara’a

    mardi 2 février 2016

     Louis a 30 ans de service et Stanley 18 ans. Tous deux excellent dans le métier d’agent d’entretien des sites touristiques de
    l’île de Tahiti. En tout, ils sont quatre actuellement à effectuer cette fonction.
    Louis et Stanley sont des agents d’entretien professionnels. Ils connaissent bien leur métier pour avoir exercé plusieurs années dans ce domaine. Ils ont suivi des formations spécifiques. Leur travail consiste à valoriser un site touristique.
    Depuis plusieurs années, Louis et Stanley étaient affectés au jardin d’eau de Vaipahi à Mataiea. Mais, depuis mars 2015, l’entretien de ce site a été confié à une association, en l’occurrence, l’association Tama Nui de Papara présidée par Guy Bennett.
    Tama Nui s’occupe essentiellement de la réinsertion professionnelle de personnes à la recherche d’emplois.  Depuis lors, nos deux compères se sont vus charger de s’occuper du site des Grottes de Mara’a, à Paea au PK 29. L’ancien agent d’entretien qui résidait à proximité ayant pris sa retraite, Louis et Stanley ont donc pris sa place. Les deux hommes habitent à Mataiea et descendent désormais tous les jours à Paea pour assurer leurs heures de travail.

    Plus que quatre agents

    Actuellement, ils ne sont plus que quatre agents à assurer ce travail pour le compte du service du tourisme du Pays. Les deux autres sont affectés au marae Arahurahu, toujours dans la commune de Paea. Le reste des sites a été confié à des privés.
    Louis a 30 ans de service dans le métier et pense prendre dans quelques années sa retraite. Stanley quant à lui, a 18 ans d’ancienneté, mais si l’on cumule l’ensemble de ses années de services, il a déjà atteint presque 27 ans de cotisations. Il ne pense pas pour autant partir de suite à la retraite. Il sait que dans quelques années, Louis ayant fait valoir ses droits à la retraite, il devra tout seul assurer ce travail d’entretien.
    Cela fait bientôt qu’ils assurent leur mission et qu’ils font l’aller-retour entre Paea et Mataiea. Ils connaissent bien leur nouveau lieu de travail.
    Ils ne sont pas surpris de l’attitude des résidents locaux. Ils estiment qu’il reste beaucoup à faire au niveau de la sensibilisation, car beaucoup ne prennent pas encore conscience de l’image désastreuse que peut avoir un site dégradé vis-à-vis des touristes.
    Chaque jour, ils recommencent inlassablement leur besogne : des tas de sacs, des bouteilles, que ce soit côté montagne ou en bord de mer, la même indélicatesse est quotidienne.
    Quelquefois, ils retrouvent le matin dans leurs poubelles placées au bord de la route de ceinture, des sacs remplis de détritus en tout genre, des pièces usagées de véhicules ou encore des cadavres d’animaux. Si bien que le tri bac vert, bac gris n’est pas du tout assuré.
    Louis et Stanley ne s’occupent pas seulement de balayer ou de ramasser les détritus sur le site. Ils s’occupent des espaces verts, passent fréquemment la débroussailleuse, taillent les plantes et maintiennent le tout dans un état impeccable car, tous les jours, beaucoup de visiteurs viennent, que ce soit des touristes ou encore des résidents locaux.
    Grâce à ces anges gardiens, le site des grottes de Mara’a est une merveille.  

    C.T.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete