Habillage fond de site

L’Union européenne marque sa confiance à la Polynésie

vendredi 1 décembre 2017

comité tourisme

L’Union européenne contribuera à financer la stratégie touristique du Pays sur la période qui court jusqu’en 2020, par un apport
de 3,6 milliards de francs. À titre de comparaison, le budget 2017 de la mission tourisme était de 3,8 milliards. (© présidence)

Tomas Mateo-Goyet, responsable opérationnel des fonds européens de développement pour les Pays et territoires d’outre-mer (PTOM) du Pacifique, poursuivait hier sa visite au fenua avec la tenue, hier à la présidence, de la réunion du comité de suivi portant sur le rapport annuel d’exécution de la coopération entre l’Union européenne et la Polynésie française.

Il s’agit essentiellement de la mise en œuvre des crédits du 10e Fonds européen de développement (2008-2014), soit deux milliards de francs consacrés aux travaux d’assainissement de Papeete. Mais le prochain FED a également été évoqué.

Le 24 novembre dernier, Teva Rohfritsch signait à Bruxelles le document de programmation du 11e FED territorial (2014-2020). Le Fonds européen de développement va apporter 3,6 milliards de francs à la Polynésie française. Ce qui représente une augmentation de 51 %.

L’accord est novateur à trois titres. D’abord, c’est l’enveloppe la plus importante jamais accordée à un PTOM. Ensuite, les fonds sont entièrement fléchés sur le tourisme, domaine qui n’avait jusqu’ici pas reçu de financement européen mais que l’Union européenne considère aujourd’hui comme une nécessité pour le développement économique. Enfin, ces crédits seront directement alloués au gouvernement qui en usera à sa guise dans le cadre de sa stratégie touristique.

Le vice-président Teva Rohfritsch y voit un bon indicateur de l’image du Pays. “(Cette somme) a été demandée en 2014, maintenant elle se concrétise. Le document de programmation que j’ai signé au nom du président de la Polynésie française fait suite à la stratégie touristique adoptée par notre assemblée en 2015. Il y avait des travaux préalables et donc, notre gouvernement rend tout cela concret. On va pouvoir maintenant le déployer dès 2018. Cet appui budgétaire, c’est une première pour la Polynésie française, c’est important  parce que c’est un gage de confiance supplémentaire de la part de l’Union européenne vis-à-vis du Pays.’Confiance qui découle’ d’une meilleure tenue des finances publiques, d’une programmation sectorielle, et d’annoncer ce qu’on fait et faire ce qu’on a dit.”

La Polynésie française participera les 23 et 24 février au 16e Forum PTOM-UE, qui est l’un des trois organes de dialogue entre les PTOM et l’Union Européenne. Le Pays participera activement à l’élaboration du prochain FED régional qui va s’élever à 4,3 milliards de francs. Soit trois fois son montant précédent.

 

C.P.

 

toma mateo goyet

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete