Habillage fond de site

Le lycée du Diadème accueille ses  premiers  élèves

mardi 13 août 2019

Près de 650 étudiants étaient présents ce matin. (© AM)

Près de 650 étudiants étaient présents ce matin. (© AM)

Ce matin, près de 650 élèves ont franchi le seuil du lycée du Diadème, résultat de la récente fusion des institutions du second degré de Taaone et Aorai. Face au nombre conséquent d’inscrits pour l’année en cours, soit 2 400 élèves, l’établissement a opté pour une rentrée des classes effectuée sur deux jours.

À ce jour, ont donc été accueillis les élèves des onze classes de 2nde générale, huit classes de 2nde professionnelle et trois classes de 1ère année de CAP.

Le nouveau proviseur, Philippe Beuchot, a saisi l’occasion pour présenter aux lycéens et à leurs familles, l’équipe pédagogique qui les accompagnera tout au long de l’année. Il introduit dans le même temps, les trois proviseurs adjoints désignés pour le suivi des élèves.

Les filières industrielles seront soutenues par Christophe Bignon et les filières tertiaires par Anne Reddon. La prise en charge des élèves de seconde et du général sera assurée par Maite Lequerre, qui jouit de l’expérience professionnelle du collège et du lycée. Un choix nécessaire selon le proviseur, qui exprime la priorité de l’accompagnement des élèves de seconde dans cette transition.

 

Objectifs 2019-2020

 

Les objectifs de l’année scolaire porteront primordialement sur le “zéro décrochage scolaire” des élèves ainsi que sur une construction d’un parcours éducatif solide.

Selon le responsable, la fusion des deux anciens établissements distincts devrait fortement aider en ce sens, notamment par la concentration des offres de formations. “Le fait de réunir aujourd’hui toutes les filières va permettre aux élèves d’avoir une meilleure lisibilité. Avant, une formation susceptible d’intéresser un élève pouvait être de l’autre côté du site mais il l’ignorait, ou dans l’autre cas il fallait changer d’établissement. Plus on rajoute de petites complications qui n’ont pas lieu d’être et plus on peut mettre en difficulté les étudiants”, rappelle Philippe Beuchot.

De plus, il est important selon le proviseur de faire comprendre aux élèves et aux enseignants, les enjeux et la marche à suivre dans l’optique de la réussite dans l’enseignement supérieur. Un rappel compréhensible puisque le lycée dispose de dix classes de BTS, d’une classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques et d’une classe préparatoire au diplôme de comptabilité et gestion.

 

AM

 

 

Philippe Beuchot, proviseur lycée Diadème : “ L’idée c’est d’aider l’élève à construire un vrai parcours”

(© AM)

(© AM)

Comment s’annonce l’application de la nouvelle réforme nationale ?

“Cette année, il y a la réforme des voies professionnelle et générale. Les filières S, ES, L ont disparu, maintenant nous avons des spécialités. Évidement c’est un gros changement, cela va simplifier la démarche de parcours de l’élève puisqu’il va pouvoir aller vers ses centres d’intérêts, et l’accompagnement au sein du lycée va être de mettre en cohérence ses choix. La voie professionnelle, elle, se réforme en classe de seconde avec des familles de métier qui apparaissent. Ce n’est pas évident en fin de 3e de choisir un métier précis, l’idée c’est bien d’aider l’élève à construire un vrai parcours de réussite en fonction de ses centres d’intérêt et de ses capacités.”

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete