Maco Nena a rejoint sa dernière demeure

    jeudi 20 août 2015

     Maco Nena, décédé samedi dernier d’un arrêt cardiaque, a été enterré hier au cimetière de l’Uranie. Des centaines de personnes ont fait le déplacement pour rendre un dernier hommage au champion. À Raiatea aussi, les anciens sportifs se sont réunis pour saluer la mémoire de leur ami.

    L’heure était à la célébration, hier. La célébration de la vie et de l’œuvre de Maco Nena, lors d’un dernier au revoir, au cimetière de l’Uranie, par sa très grande famille, ses proches et amis, ainsi que quelques personnalités politiques, sportives et culturelles du fenua. Après la levée du corps, qui s’est faite au temple protestant de Tipaerui, l’illustre sportif a été acheminé vers sa dernière demeure au son des pahu et des to’ere.
    Parmi les centaines de personnes présentes, les couleurs rouge et noir détonnaient. L’AS Central Sport, le club qui a vu évoluer Maco Nena dans plusieurs domaines, était venu en nombre. “Nous avons tous perdu un papa”, confiait Tauhiti Nena, son fils, dans son discours. “Parce qu’il était le papa de tout le monde, de ses enfants, de ses neveux et nièces, des jeunes qu’il entraînait…”
    Chacun y est allé de son petit mot d’amour ou de son anecdote, se remémorant une conversation, un geste, “sa vespa rouge et noire”, sa bonté… Quelques politiques ont également pris la parole, comme Michel Buillard, le maire de Papeete, Oscar Temaru, le maire de Faa’a, ou encore Marcel Tuihani Jr, le président de l’assemblée de la Polynésie française, qui a annoncé qu’un hommage serait rendu à ce sportif exceptionnel, la semaine prochaine, dans l’hémicycle. Le chanteur Gabilou était venu avec son kamaka pour un hommage en chansons.
    Une fois la prière et les discours terminés, chacun a pu faire un dernier au revoir à Maco Nena, au son de chants de bringue, avant que la tombe ne soit refermée. Ce grand enterrement terminé, la famille a pu se réunir pour une prière plus intime.
    Maco Nena est décédé, samedi dernier, à son domicile, d’un arrêt cardiaque, à l’âge de 74 ans. Une nouvelle messe sera dite en son honneur samedi 29 août, à 18 heures, en l’église Sainte-Thérèse de Taunoa, puis le lendemain, dimanche 30 août, à 10 heures, au temple protestant de Tipaerui.
    V.H.

    Aux îles Sous-le-Vent aussi, on se souvient

    Les anciens sportifs de Raiatea la Sacrée ont également tenu à saluer la mémoire de leur ami Maco Nena. Ceux qui l’ont connu, Toni Hiro, Roland Mao, Henri Chung Hui, Albert Guilloux-Chevalier, Fabien Tetuanui, Rapiti Chung et Ariipua Teriipaia notamment, n’oublient pas les exploits de Maco Nena dans les disciplines qu’il a pratiquées, football, basket-ball, boxe, etc., en tant que compétiteur et également comme entraîneur et dirigeant. “Il est resté fidèle à Central Sport alors que son père et son frère jumeau, Marcel, sont des piliers de l’AS les Jeunes Tahitiens (JT). La famille Nena a toujours su surmonter les épreuves et est restée unie”, rappellent-ils. Ils adressent à son épouse et à ses nombreux enfants leurs sincères condoléances en leur disant aussi qu’il a été un papa, un mari et un grand-père merveilleux. Ia maita’i ‘oia i tona terera’a.
    Ruau

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete