Maeva Salmon reconnue coupable d’harcèlement moral

    vendredi 19 décembre 2014

    Jeudi, le tribunal correctionnel de Paris a rendu sa décision dans le procès qui opposait cinq membres du personnel de la délégation de la Polynésie française à son ancienne responsable, Maeva Salmon.
    Les magistrats, tout en reconnaissant au pénal la déléguée comme coupable de harcèlement moral — elle est condamnée à 10 000 euros d’amende avec sursis —, n’ont cependant pas suivi le réquisitoire du procureur de la République qui, en octobre, avait demandé une peine de six mois de prison avec sursis.
    Le tribunal n’a finalement retenu que les cas de trois plaignants sur cinq, en relaxant Maeva Salmon de l’accusation de deux membres du personnel, dont une ancienne attachée parlementaire.
     
    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de vendredi 19 décembre ou sur notre feuilletage numérique.
     
     

    Te Haama öre 2014-12-22 09:07:00
    Beau palmarès la reine-mère de sa Seigneurie Maeva Salmon....on va bientot encore bien rigoler quand la Justice mettra son museau dans les finances et les comptes de la Délégation de Polynésie à Paris....il,va falloir expliquer d'énormes dépenses dans certaines balades en Europe et les belles godasses italiennes entre autres....au secours Monil la belle-sœur il faut la sauver....
    Heipua 2014-12-20 16:24:00
    Oui zorro. Si elle te harcele d.un peu trop pret tu etouffes .....
    Zorro 2014-12-19 14:34:00
    Sacre morceau la dame....
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete