Habillage fond de site

Maeva Shelton, écrivaine culinaire inspirante

mercredi 11 septembre 2019

Entre autres conseils, Maeva Shelton a encouragé les élèves à se tourner vers les produits locaux pour élaborer des recettes saines, mais tout aussi savoureuses. Photo : Anne-Charlotte Bouleau

Entre autres conseils, Maeva Shelton a encouragé les élèves à se tourner vers les produits locaux pour élaborer des recettes saines, mais tout aussi savoureuses. Photo : Anne-Charlotte Bouleau

Lundi après-midi, les élèves de 2e année CAP cuisine du lycée Sacré-Coeur de Taravao ont reçu la visite de Maeva Shelton. Deux heures d’échange étaient au programme de cette rencontre, axée sur les deux sujets de prédilection de l’auteure : l’alimentation et l’écriture.

Elle a été invitée à se présenter, puis les adolescents ont rapidement multiplié les questions, certaines préparées, d’autres spontanées.

L’occasion pour Maeva Shelton de mettre en avant les produits sains et locaux. “On a plein de choses ici ! Retournez vers nos fruits et légumes”, a-t-elle lancé aux élèves, tout en les encourageant à se rendre à la foire agricole pour se réapproprier leur terroir.

“Étant donné qu’ils sont dans une filière de cuisine, je leur ai vivement conseillé de remettre en avant les ingrédients polynésiens, parce que c’est beaucoup plus healthy. Il y a une grande tendance en ce sens. Heureusement, il était temps ! Je vois qu’ils ont beaucoup à apprendre. Je les ai encouragés à questionner les anciens sur les plats d’autrefois”, a confié l’auteure à l’issue de la séance.

 

Le goût du partage

 

De leur côté, les élèves se sont intéressés aux sources d’inspiration de Maeva Shelton, à sa méthode d’élaboration de ses recettes, entre revisites et inventions, ainsi qu’à ses ingrédients fétiches. “On aimerait réaliser un petit livret d’une vingtaine de pages à base de recettes locales et familiales, de dessins et de photos. On veut leur faire partager leurs sentiments sur les plats du quotidien pour la partie écrite. On a aussi prévu des compositions pour illustrer”, explique Amélie Bessière, professeure d’arts appliqués, engagée dans ce projet pluridisciplinaire aux côtés de Laure Bellanger, professeure de français et d’histoire-géographie, et de Pascale Cruchet, documentaliste.

L’objectif de publication coïncide avec le salon du livre de Taiarapu, prévu pour février. Les élèves ont donc encore quelques mois pour penser leur ouvrage.

“Quel public visez-vous et qu’est-ce que vous voulez partager ?”, c’est l’un des nombreux conseils dispensés par Maeva Shelton pour les guider sur cette voie.

En dehors de ses propres livres, l’auteure avait également apporté un carton rempli de fiches et de magazines de cuisine, lesquels n’ont pas manqué d’inspirer les apprentis.

 

A.-C.B.

 

MATAHI TERIITAUMIHAU

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete