Habillage fond de site

Mahina – Amours et désamours au conseil municipal

mercredi 10 juillet 2019

La candidature du tavana aux prochaines municipales a changé la donne au sein du conseil municipal. Photo : DR

La candidature du tavana aux prochaines municipales a changé la donne au sein du conseil municipal. (Photo : DR)

Maintenant que le tavana de Mahina s’est officiellement déclaré candidat aux prochaines élections municipales, la situation au sein du conseil municipal s’est légèrement modifiée, comme on a pu s’en apercevoir lundi soir, à la mairie, où devaient être examinées 18 délibérations.

Le soutien de Lucie Lucas pour Damas Teuira peut désormais s’afficher en public. En séance, le ton de l’opposition s’est adouci, et l’ancienne adversaire se félicite de l’ouverture et la concertation avec le maire pour le bien de la commune.

L’ambiance est tout autre avec les amis d’autrefois. Les fidèles de Ia tura o Mahina (Itom), restés attachés à Patrice Jamet, font désormais clairement bande à part.

Eux ont confirmé leur allégeance à leur mentor, et peuvent afficher plus franchement leur animosité envers le maire, dont ils contestaient depuis le début la légitimité (même si c’est Patrice Jamet qui a mis Damas Teuira à sa place).

Tout le monde ne fait plus la bise à tout monde, on ne cherche même pas à saluer le maire. Certains ont même trouvé la technique en arrivant en cours de séance.

 

Malaise

 

Cette modification des affinités a d’ailleurs provoqué un malaise, lors de l’examen du dernier texte, où devaient être désignés les deux élus qui partiraient prochainement au congrès des maires, à Rikitea.

Deux soutiens de Damas Teuira ont été désignés, mais une proche de Patrice Jamet s’est aussi proposée. Sauf qu’il n’y a que deux places !

Ne voulant pas trancher partialement, le tavana a laissé la discussion s’ouvrir. Et un embarras a gagné la salle après que certains ont mis en doute la compétence des deux désignés pour le thème du congrès qui porte sur l’environnement.

Il ne faisait pas de doute, pour les détracteurs, que les deux élus étaient récompensés par ce voyage pour s’être ralliés à Damas.

C’est plutôt leur disponibilité pour la mairie qui a peut-être en réalité été récompensée.

Au final, l’élue proche de l’ancien maire n’a pas eu gain de cause, mais a été placée sur la liste complémentaire en cas de désistement.

Des tensions entre les amis d’autrefois pourraient bien naître au fur et à mesure que le calendrier rapproche des élections les participants à la course à la mairie. Mais pour l’heure Damas Teuira garde la majorité.

 

LDT

 

délib CM Mahina

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete