Habillage fond de site

À Mahina, pas de bonbons vendus et pas de frites avant 8 h 30

lundi 14 août 2017

roulotte frite mahina

Plus de bonbons vendus et pas de frites avant 8 h 30. (© Jean-Luc Massinon)

À quelques jours de la rentrée scolaire, la commune de Mahina a réuni, jeudi, les propriétaires de roulottes qui exercent aux abords du collège pour reconduire la convention de bonnes pratiques alimentaires.

Mené dans le cadre du projet Tama’a tano noa, cet accord prévoit que les roulottiers améliorent la qualité nutritionnelle des plats proposés et qu’ils respectent l’hygiène et la propreté du site. L’opération vise à lutter contre l’obésité, en favorisant la promotion de petits déjeuners équilibrés et de plats contenant des crudités.

À Mahina, la commune et les roulottiers (six présents sur le parking) ont convenu, comme l’année dernière, de ne pas servir de frites avant 8 h 30. Certains enfants débutaient effectivement la journée avec un casse-croûte hachis-frites. Les commerçants ont alors proposé de vrais petits déjeuners avec du pain, de la confiture et du fromage, des briques de lait plutôt que des sodas sucrés et même des fruits. Aussi, les crudités ont fait leur apparition dans les casse-croûte traditionnels.

Si aucune frite ne sera servie avant 8 h 30, les bonbons, eux, sont toujours totalement bannis. Aucune sucrerie ne peut être vendue aux abords du collège. La police municipale, qui est présente pour surveiller la circulation, aura également un œil sur le respect de la convention. 

 

J.-L.M.

 

Mairie-Pauline Cojan

1358
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete