Habillage fond de site

Mahina – Formés pour cadets de la sécurité civile

jeudi 1 février 2018

cadet

Mise en condition des nouveaux cadets de la sécurité civile du collège de Mahina. (© Jean-Luc Massinon)


Le collège de Mahina ouvre la classe des cadets de la sécurité civile à 25 collégiens. La formation a pour but de transmettre les valeurs républicaines, de sensibiliser à la prévention des risques et de développer l’apprentissage des gestes de premiers secours. Les volontaires pourront aider lors d’exercice incendie au sein de l’établissement scolaire.

Après Ua Pou, Tipaerui et Arue l’année dernière, c’est au tour du collège de Mahina de lancer sa première promotion de cadets de la sécurité civile.

Un appel à candidature avait lancé en début d’année et pas moins de 200 jeunes avaient fait acte de candidature.

Mais seulement 25 collégiens ont été retenus à l’issue de l’examen de leur lettre de motivation et d’une épreuve sportive.

Cette formation, voulue depuis mars 2017 par convention entre le ministère de l’éducation, le haut-commissariat et le vice-rectorat, a pour but de transmettre aux volontaires les valeurs républicaines, améliorer la sécurité des personnes, sensibiliser à la prévention des risques, développer l’apprentissage des gestes de premiers secours, favoriser l’enseignement des règles et des principes pour porter secours, développer le volontariat au sein des sapeurs-pompiers et enfin favoriser l’investissement des jeunes dans la sphère publique… Tout un programme !

Trente heures, en dehors du temps scolaires, seront d’ailleurs consacrées à cette formation dispensée par des pompiers du centre de secours de Mahina.

 

 

Faire naitre des vocations

 

 

Hier, en présence de leurs parents, les jeunes volontaires, garçons et filles, issues des classes de 5ème et de 4ème, ont découvert leur programme qui comprendra notamment du secourisme.

Ils passeront leur brevet PSC1. Ils découvriront l’organisation de la sécurité civile en Polynésie et visiteront des organismes au cœur du système l’alerte.

Une grande partie concernera aussi la prévention des risques dans la vie courante, en Polynésie en particulier et bien entendu dans leur établissement. Les élèves apprendront la lutte contre les incendies. Et dans l’esprit des corps de sapeurs-pompiers, ils auront aussi des exercices d’ordre serré et du sport.

Le principal du collège a félicité leur engagement au service des autres. Jean-François Kuspert espère aussi que ces volontaires sauront insuffler un état d’esprit au sein du collège qui souffre malheureusement d’actes de malveillance de la part de collégiens qui déclenchent les alarmes incendies. Le sergent Sabot et le sapeur-pompier 1ère classe Don, qui assureront la formation, espèrent que des vocations naitront parmi le groupe et que certains auront envie d’intégrer le corps des Jeune sapeurs-pompiers (JSP) dont la formation sur quatre ans débouche sur un brevet national et ouvre une porte vers les centres de secours du fenua ou dans un des bataillons prestigieux comme ceux de Paris ou Marseille.

 

JLM

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete