Mahina – Nouveau cimentière communal

    mercredi 21 septembre 2016

    cimetière

    Le nouveau cimetière de Orofara respecte les règles du CGCT en offrant différentes solutions d’inhumation en terre et hors sol. (Illustration : DR)

     

    Orofara II : mode d’emploi

     

    La semaine dernière, les élus réunis en conseil municipal, ont adopté à l’unanimité le règlement intérieur des cimetières communaux de Mahina, en application du Code général des collectivités territoriales (CGCT). La mairie a également procédé à l’ouverture du nouveau cimetière, situé au-dessus de celui de Orofara.

    C’est dans la précipitation que Orofara II a dû accueillir deux défunts au début du mois de septembre. Le hasard a voulu que ce soient deux agents communaux qui inaugurent tristement les lieux. Le terrain, souillé de tonnes de déchets encombrants et de déchets verts, a été dépollué l’année dernière. La route a été refaite et les talus défrichés. Sous l’impulsion de Frédéric Fritch, le premier adjoint au maire, l’équipe du nouveau service des cimetières a déjà réalisé un bloc d’enfeus, qui peut accueillir 30 cercueils hors sol.

    Les points d’eau sont fonctionnels, et il reste encore la construction d’un bloc sanitaire, d’une rotonde, d’un ossuaire et d’un columbarium à finaliser. Rien à voir avec l’anarchie d’autres cimetières surchargés de la commune. À Orofara II, il faudra suivre le règlement.

     

    JLM

     

        Retrouvez dans notre édition du Mercredi 21  septembre 2016 :       

    • Mode d’emploi : Horaires, « Qui ? », « Quand ? », « Comment ? », Embellissement, etc.
    • Interview : Frédéric Fritch, premier adjoint au maire – “Nous ne ferons pas de fosse pour une seule personne“
    • Les tarifs

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete