Mahina – Pas de trêve pour les opposants aux compteurs d’eau

    samedi 17 octobre 2015

    La guerre est bien déclarée entre les opposants à la pose des compteurs d’eau et le maire de Mahina.
    Malgré l’organisation de réunions avec la population dans la vallée de Ahonu, Hinano Tunoa et la fédération des propriétaires terrains ne désarment pas. Au contraire, ils vont déposer des plaintes comme cela a été dit jeudi soir lors d’une réunion publique.
    Il n’y avait guère de monde sur le parking du collège, une dizaine de personnes à peine, mais cela n’entame en rien la détermination de celle qui mène cette fronde contre les compteurs et veut propage la résistance dans les autres quartiers.
    Hinano Tunoa a rappelé qu’elle n’était pas opposée à la pose des compteurs, mais elle réclame la rénovation du réseau principal vieux de plus de 60 ans. Après avoir découvert que l’opération de la pose des compteurs s’élevait à 200 millions de francs, la frondeuse croit savoir que la commune va faire voter une rallonge de plusieurs millions de francs.
    Pire, La présidente de la fédération a aussi découvert que la commune avait lancé un appel d’offres pour réaliser son schéma directeur. Chez les opposants, on a la confirmation que la charrue a été mise avant les bœufs, mais surtout, on a encore plus l’impression que la pose des compteurs va permettre à la commune de répercuter les pertes sur les factures des administrés.
    Pour les contestataires : “le maire a pour obligation de fournir de l’eau potable, mais pas de poser des compteurs”.
    Des plaintes devraient être déposées contre la vétusté du réseau, pour violation de domicile lors de la pose des compteurs, et même pour “fausses factures”. Décidément, la commune de l’eau — Mahina autrefois appelée Haapape — n’en sort pas de ce problème… K

    JLM

    kiwitahiti 2015-10-17 17:09:00
    Les habitants de la vallée de Ahonu ne cessent de clamer haut et fort que la vallée est privée. sauf erreur, chaque privé est responsable des installations qu'il fait chez lui : électricité, eau etc. Les obligations de la commune d'offrir des canalisations neuves s'arrêtent là où commence la partie dite privée. Donc, je ne suis pas juriste et n'y connait rien en droit, mais il me semble qu'à partir du moment ou la vallée de Ahonu est privée, c'est aux propriétaires de procéder au changement de leurs canalisations vétustes et non à la commune. Sinon cela s'appelle du favoritisme ou du détournement de fond public à des fins privées, il me semble.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete