Mahina – Sept quartiers de la commune représentés à l’élection de beauté

    lundi 11 juillet 2016

    Sur le podium des élues, Jadis Teururai de Matavai (à gauche) et ses deux dauphines, Monoihere Chebret et Nahealani Doucet. (Photo : Claude Jacques)

    Sur le podium des élues, Jadis Teururai de Matavai (à gauche) et ses deux dauphines, Monoihere Chebret et Nahealani Doucet. (Photo : Claude Jacques)


    Jadis Teururai et Heiarii Teoru élus Miss et Mister Mini-Heiva 2016

     

    Les quartiers de Mahina étaient en liesse, vendredi soir dernier, pour la deuxième édition de l’élection du genre, Miss et Mister Mini-Heiva.

    En 2015, la première élection s’était déroulée en bord de mer, dans le quartier de Hitimahana. Cette année, elle s’est tenue dans une atmosphère chaleureuse sous le toit du grand hall sportif du collège. Un lieu en mesure d’accueillir les centaines de spectateurs et de supporters venus de sept quartiers de la commune encourager leurs candidats respectifs.

    Sept jeunes femmes et six jeunes hommes se sont confrontés au regard et aux encouragements du public, ainsi qu’au jugement du jury. Ce n’est après quatre passages en tenues différentes que le jury, présidé par Vaimiti Teiefetu, Miss Tahiti 2015, a attribué les prix de la soirée.

    Au final, C’est Jadis Teururai, du quartier Matavai, qui a emporté la couronne de Miss devant Monoihere Chebret, de Tetuanui, et Nahealani Doucet, de Hititimahana. Chez les garçons, c’est Heiarii Teoru, de Hitimahana, qui a été déclaré Mister, devant Raihei Mai, de Matavai, et Sem Lo-Shing, de Atima.

    Un prix du meilleur costume végétal a aussi été attribué. Chez les filles, il revient à la première dauphine, Monoihere Chebret. Chez les garçons, à Heiarii Teoru, qui truste les deux prix.

    Le thème retenu pour les costumes des différents passages (tenue ville, pareu, costume végétal et tenue de soirée) était “Les ressources de la mer et de la terre – Te hotu o te fenua e te moana”. Un thème qui a particulièrement pu être exprimé à travers les tenues végétales pour la confection desquelles les couturiers ont rivalisé d’imagination et de goût.

    Le thème était également décliné de différentes façons par les candidats lors de prestations dansées ou à l’occasion de la déclamation d’un ‘orero, des éléments également pris en compte par le jury.

     

    De notre correspondant C. J.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete