Mahina – La vente de bonbons et de frites interdite avant 8 h 30

    vendredi 19 août 2016

    vente

    Révolution sur le parking du collège de Mahina, où la vente des bonbons est désormais interdite et où la frite n’est pas servie avant 8 h 30. (Photo : Jean-Luc Massinon)


     

    Convention entre la mairie et les roulottes

     

    Plus de bonbons et pas de frites avant 8h30. La guerre contre la malbouffe est déclarée sur le parking du collège de Mahina.

    Afin d’améliorer l’équilibre nutritionnel des produits proposés aux enfants et dans le cadre du programme territorial de lutte contre l’obésité (Tama’a tano noa – Vie saine, poids santé), la mairie va mettre en place une convention avec les roulottiers et les commerçants qui occupent la zone.

    Des réunions ont été organisées pour expliquer qu’il n’était plus possible de voir des collégiens dévorer des casse-croûte hachis-frites à 6 h 30 du matin, une cannette de soda à la main. Les problèmes de caries et le surpoids des jeunes obligeaient une prise de conscience.

     

    Plus de crudités et moins de sauce

     

    Aussi la commune, propriétaire du parking, a redéfini les règles en concertation avec les commerçants. Un arrêté va être pris et une convention signée avec chacun des vendeurs.

    La convention détermine qu’il est “strictement interdit de vendre des bonbons” sur le site, et que “les commerçants ne doivent pas vendre de frites aux élèves des établissements scolaires avant 8h30 du matin”.

    Les muto’i sur place tous les matins seront chargés de faire respecter cette décision communale. Dans la convention, les commerçants s’engageront à préparer et proposer des “menus santé”, de l’eau, des jus de fruits moins cher que les boissons sucrées.

    Ils s’engageront également à ajouter des crudités dans les casse-croûtes et à réduire la dose de sauce. La mesure est appliquée depuis la rentrée. Une des vendeuses, qui n’avait qu’un étal de bonbons, a visiblement préféré arrêter.

    Les roulottiers ont mis des affichettes sur la restriction des frites. Enfin, il est encore possible d’acheter des crêpes à la pâte à tartiner au chocolat ou des parts de gâteau à la crème…

    Pour les bonbons, les enfants sauront toujours où aller en acheter avant d’arriver au collège.

     

    J.-L.M.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete