MAHINA – Un vote “contre” qui confirme le malaise dans la majorité

    jeudi 20 octobre 2016

    mahina conseil municipal

    La tâche de Damas Teuira est compliquée par les tiraillements internes de la majorité. (© Jean-Luc Massinon)

     

    Tout ne tourne vraiment pas rond dans le camp Ia tura o Mahina (Itom) et la nouvelle séance du conseil municipal l’a encore prouvé mardi soir. D’abord, il a fallu attendre les membres de l’opposition (du groupe de Lucie Lucas) pour atteindre le quorum. Certains membres de la majorité, désolidarisée depuis l’élection de Damas Teuira en remplacement de Patrice Jamet, n’ont plus remis les pieds à la mairie. Une démission du conseil municipal aurait le mérite d’être claire, mais ces absents souhaitent certainement garder leur pouvoir de nuisance si le maire venait à trébucher.

    La transparence d’Itom, qui faisait tant sa fierté, se trouble toujours plus. Et les jeux de clans rendent la gestion de la commune compliquée. Ainsi, la deuxième adjointe, Tenuhiarii Faua, a voté contre une délibération portant sur la suppression d’un emploi cadre. Par cette opération, le tavana souhaitait retirer le poste de juriste de la liste des emplois communaux. Aucun agent n’était en danger, car il n’y a pas de juriste à Mahina.
    Mais si la fonction n’est pas occupée, la commune est toutefois contrainte d’approvisionner ce poste, ce qui pèse donc sur le budget. L’adjointe n’était pas d’accord avec cette manipulation, car pour elle, la seule suppression du poste de juriste ne suffisait pas à combler le déficit de 20 millions du budget voté en mars.

    Trois autres postes (directeur de ressources humaines, directeur des services techniques et administrateur réseau) auraient dû faire l’objet de cette même mesure de suppression. Si le positionnement de l’adjointe est pertinent, on peut aussi imaginer que le tavana ne désespère pas de trouver des cadres compétents aux autres postes, qui font défaut selon des rapports.
    Le plus inquiétant dans cette opposition entre le maire et son adjointe, c’est qu’ils sont normalement dans le même camp. Les réunions préparatoires ne parviennent visiblement plus à accorder les violons pour éviter ce genre de dissonance en plein conseil. La délibération a finalement été adoptée, mais ces fausses notes font sourire la minorité. Patrice Jamet aurait-il perdu sa baguette de chef d’orchestre ? On se demande combien de temps tout cela va pouvoir durer ?

     

    J.-L.M.

     

    capture-decran-2016-10-20-a-12-34-07

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete