Habillage fond de site

Le maire de Moorea, Evans Haumani, et trois élus du conseil municipal ont quitté le Tahoeraa

vendredi 22 mars 2019

moz1

Evans Haumani, élu maire de Moorea en avril 2014 alors que Gaston Flosse attendait… John Toromona. Il est ici aux côtés de sa première adjointe, Manuela Nollemberger, qui a rejoint le maire dans son processus de démission du Tahoeraa. (Photo: Jeannot Rey)


L’annonce faite sur la démission du maire de Moorea, Evans Haumani, du groupe Tahoeraa Huiraatiraa et trois de ses proches, tous présidents de section du parti de Gaston Flosse a fait son effet, d’autant que cette lettre datée du 9 mars, signée par les quatre démissionnaires n’avait pas encore été expédiée à son destinataire.
Ce qui veut dire que Gaston Flosse, qui se doutait d’un revirement annoncé de son représentant-maire de la commune de Moorea-Maiao, en a eu la confirmation qu’indirectement, par voie de presse.

Cette démission n’est pas pour autant une réelle surprise pour les habitants de Moorea. Cette volonté de quitter le parti orange avec pour éventualité rejoindre le Tapura Huiraatira d’Édouard Fritch, (rien n’est encore fait de ce côté-là), ne date pas d’hier. Ces derniers mois, toutes les sections Tahoeraa de la commune associée de Moorea-Maiao avaient été contactées afin qu’Evans Haumani puisse avoir leur avis sur ce changement de cap politique que prévoyait le maire de l’île. En février, lors du tamaaraa des agents de la commune à Maatea, le sujet avait été abordé par quelques présidents de section qui affirmaient qu’un changement d’orientation politique était plutôt bien compris par les adhérents qui, en majorité, acceptaient de suivre le maire.

La décision était prise définitivement mercredi et la lettre explicative destinée au président du Tahoeraa Huiraatira rédigée le 9 mars.
Derrière le maire de Moorea, on trouve trois autres personnalités importantes du conseil municipal, Manuela Nollemberger, première adjointe au maire, présidente de la fédération Tahoreraa de Haapiti, Rebecca Tetuanui, deuxième adjointe au maire, présidente de la fédérationTahoeraa de Afareaitu et Ronald Teariki, maire délégué de Teavaro, élu après le décès de tavana Paiatua Maihi.

Donc quatre poids lourds ex Tahoeraa Huiraatira qui se retrouveraient, comme ils le souhaitent, sur les plates bandes de John Toromona, un ancien élu Tahoeraa Huiraatira des dernières municipales, (il était le favori de Gaston Flosse pour devenir maire de Moorea), passé Tapura Huiraatira peu de temps après l’élection de Evans Haumani comme premier magistrat de l’île.

Connaissant les tensions qui existent entre John Toromona et Evans Haumani et les trois autres démissionnaires, les choses risquent de se compliquer, sachant que, les communales approchent, et qu’aussi bien Evans Haumani, que John Toromona comptent bien se présenter en tête de leur propre liste, puisque dorénavant les élections communales 2020 à Moorea et à Maiao se feront selon le principe des listes
uniques.

Cette situation a apporté son lot de bouleversements, avec en premier, le report du vote du budget qui était prévu jeudi, reporté à jeudi 28 mars, soit trois jours avant la date limite autorisée par la loi qui est dimanche 31 mars.Ce sera l’occasion pour Evans Haumani de confirmer si le reste des troupes le suivra dans sa démarche comme il l’a promis et qui lui permettra de conserver sa majorité au sein du conseil, une occasion aussi pour Gaston Flosse de comptabiliser ce que représente désormais le Tahoeraa Huiraatira au sein de ce même conseil municipal.

De notre correspondant Jeannot Rey

moz

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Participerez-vous d'une manière ou d'une autre au financement de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete