Les maires reçus à la présidence

    vendredi 19 août 2016

    maire

    “Aujourd’hui, ça a été une très bonne réunion. Là, on avance.” Ronald Tumahai, le maire de Punaauia, a participé hier à une rencontre à la présidence, qui a réuni une dizaine de ses pairs et plusieurs membres du gouvernement. (Photo : Marie Guitton)


    “Y a rien à dire. Tout va bien”

     

    Voyez avec le président.” Le maire de Punaauia, Ronald Tumahai, a été peu loquace, hier, à l’issue de sa rencontre avec Édouard Fritch.

    À la suite des échanges musclés opposant, ces dernières semaines, le président du Syndicat pour la promotion des communes, Cyril Tetuanui, et le président du Pays, la réunion de clarification organisée à la présidence a pourtant duré plusieurs heures.

    Aux côtés des deux protagonistes clés : une dizaine de maires des archipels de la Société, des Marquises, des Tuamotu et des Australes, ainsi que les ministres de l’Économie, de l’Équipement, de l’Environnement, de l’Éducation et du Logement, et la sénatrice Lana Tetuanui.

    On a abordé la modification du statut, le 43-2 (l’article prévoyant d’instaurer une clause générale de compétence en faveur des communes, NDLR), et puis ce qui concerne les accords de Papeete”, a expliqué Ronald Tumahai, qui fut le seul à prendre trois minutes pour informer la presse de la situation.

    Au sujet des reproches formulés à l’encontre du gouvernement en conclusion du Congrès des communes, notamment l’absence de concertation : “Il n’y a jamais eu de brouille. C’est une incompréhension simplement, au niveau de la communication, a-t-il commenté. Je pense qu’il vaut mieux avoir ce genre de rencontre pour essayer d’éclaircir certains points qui demeurent toujours dans l’obscurité. Aujourd’hui, ça a été une très bonne réunion. Là, on avance.”

    Les maires et le gouvernement seraient convenus de “se voir régulièrement” à l’avenir : “Ce n’est pas simplement pour ce qui concerne le partenariat du côté financier, le FIP (Fonds intercommunal de péréquation, NDLR) ou la DDC (Délégation pour le développement des communes, NDLR), mais c’est aussi au niveau de l’évolution des projets qui sont programmés dans les communes”, a précisé le tavana de Punaauia.

    Quant au durcissement des contrôles au RSPF : “On doit se voir prochainement.” Les dossiers municipaux suspendus en conseil ministre : “On n’en a pas discuté.” On n’en saura donc pas plus pour le moment.

    Jacquie Graffe, le maire de Paea, présent à la rencontre, ainsi que Cyril Tetuani étaient injoignables hier après-midi, tandis que les grilles de la présidence sont restées fermées aux journalistes. “Y a rien à dire”, a tout juste expliqué un conseiller du président. “Tout va bien.

     

    M.G.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete