Mais où sont les litchis ?

    mardi 29 décembre 2015

    Sur les marchés ou dans les grandes surfaces, les petits fruits roses traditionnellement consommés pour les fêtes se font rares.
    À Tubuai, la production s’annonce pourtant meilleure que l’année dernière, mais elle reste inférieure aux chiffres de 2013 chez certains producteurs. Face à la faible production locale de litchis, les importations ont été revues à la hausse mi-décembre. Mais
    le quota, fixé à cinq tonnes, reste peu élevé.

    Mais où sont les litchis ? Sur le marché de Papeete, hier en fin de matinée, impossible d’en trouver. “On en a eu un peu de Papara, mais pas beaucoup cette année, explique une maraîchère. D’habitude, on en reçoit surtout de Tubuai en décembre, mais là, non. Peut-être à cause du temps trop chaud ?”
    Les fruits n’abondent pas non plus dans les grandes surfaces. À Hyper U à Pirae, quelques boîtes au rayon fruits et légumes viennent des Australes, le reste d’Australie ; à Carrefour à Arue, il ne reste plus que des litchis importés, qui affichent 2 495 F le kilo ! “On avait du local, mais comme d’habitude en production limitée”, explique un responsable. “On en a moins et ils sont plus chers que d’habitude”, affirme aussi un employé d’Hyper U.
    Un client du magasin a le souvenir d’avoir acheté ses litchis de Tubuai environ 1 200 F le kilo les dernières années, contre 1 600 F hier. “Je crois que c’est à cause du bouleversement du climat qui chamboule tout…”
    Moe, un agriculteur de Papara, confirme : “C’est tout simple, c’est le manque de froid. Aux Australes, il faut une température minimum pendant une certaine période pour la floraison. Cette année, il n’a pas fait froid pendant assez longtemps. Quant aux litchis de Tahiti, à moins d’habiter à 800 mètres d’altitude, il n’y en a que tous les cinq ans en moyenne. À Papara, le vent et la pluie du mois de juillet n’ont pas aidé…”

    Pas d’importation début décembre

    Selon le site historique-meteo.net, la température moyenne du mois de novembre 2015 à Tubuai aurait été de 27 °C, comme en 2014. Un degré de plus qu’en 2013, 2012, 2011 et 2010. Mais tous les producteurs ne l’ont pas ressenti. “La température était bien cette année, assure ainsi Philippe Bonnet, qui cultive les litchis. C’est vrai qu’il y a eu du chaud-froid-chaud-froid, mais la récolte a été nettement meilleure que l’année dernière. Je n’avais eu que 200 kg, alors que là, j’en ai déjà vendu une tonne, et il me reste des pieds qui ne sont pas encore mûrs !”
    L’année 2014 avait été particulièrement désastreuse. Tubuai n’aurait alors vendu que deux tonnes de fruits contre 60 en 2013, selon un ancien reportage de TNTV. “Nous, on n’avait rien vendu du tout”, se souvient une autre agricultrice de l’île. Sans surprise, elle constate donc une amélioration cette année, mais ses chiffres sont toujours bien plus bas qu’auparavant. “C’est moyen, dit-elle. En 2015, on a récolté à peine dix tonnes, contre 20 tonnes en 2013… Je ne sais pas pourquoi. Ce n’est pas nous qui mettons les fruits sur les arbres, c’est la nature qui fait les choses !”
    Quoi qu’il en soit, récolte satisfaisante ou pas à Tubuai, les étals de Tahiti sont presque vides. “D’habitude, je fais des tartelettes à Noël, c’est la tradition chez moi”, regrette un client chez Carrefour, dubitatif face aux litchis d’Australie. Même pour les fruits importés, le choix est plus que maigre. “C’est tout simplement qu’on est soumis à des quotas d’importation, comme c’est le cas pour les tomates par exemple, qu’on doit suivre parce qu’on n’a pas le choix…”, explique un responsable du magasin.
    En effet, début décembre, un arrêté avait totalement suspendu l’importation de litchis au fenua, “parce qu’il y avait une production locale”, selon la direction générale des affaires économiques (DGAE).
    Signe qu’elle n’a pas été si prolifique que cela, un second arrêté pris le 9 décembre avait finalement autorisé l’importation de cinq tonnes de litchis sur le territoire. Trop peu ?

    Marie Guitton

    LEPETANT 2015-12-30 05:07:00
    J'ai goûté les litchis de Tubuai. Ils sont tellement acides qu'ils sont pratiquement immangeables.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete