Habillage fond de site

Les majors de promos de l’UPF bientôt mis à l’honneur

jeudi 21 septembre 2017

upf major

Depuis 10 ans, l’Université de la Polynésie française et les entreprises du fenua récompensent les meilleurs étudiants de licence. (© Élénore Pelletier)


Le 28 septembre aura lieu la traditionnelle rentrée solennelle de l’Université de la Polynésie française (UPF). Une rentrée un peu particulière cette année, puisqu’elle marquera le début de la saison événementielle du 30e anniversaire de l’université. Ce jour-là, l’UPF célébrera aussi la réussite de ses étudiants, via la cérémonie du parrainage des majors de promotion de licence 2016/2017.

Le 28 septembre aura lieu la traditionnelle rentrée solennelle de l’Université de la Polynésie française (UPF). Une rentrée un peu particulière cette année, puisqu’elle marquera le début de la saison événementielle du 30e anniversaire de l’université. À cette occasion, un clip vidéo retraçant l’histoire de l’établissement sera présenté aux étudiants et à la communauté éducative.

L’université a bien évolué depuis ses débuts. Elle n’accueillait alors que 150 étudiants. Elle en forme aujourd’hui pas moins de 3 500, toutes filières confondues.

Ce jour-là, l’UPF célébrera aussi la réussite de ses étudiants, via la cérémonie du parrainage des majors de promotion de licence 2016/2017. Treize étudiants se verront ainsi remettre un chèque de 100 000 F par différentes entreprises du fenua, partenaires de cet événement.

“Ce dispositif a pour objectif de créer un lien entre les étudiants et les entreprises mais aussi entre l’université et le monde économique polynésien”, explique Patrick Capolsini, président de l’UPF.

Un lien important pour l’université qui souhaite, aujourd’hui, répondre aux attentes des acteurs économiques du fenua. De ce fait, presque tous les étudiants de licence doivent, au cours de leur formation, suivre un stage en entreprise. Depuis quelques années, de nombreuses licences professionnelles ont également été créées.

“Longtemps, les entreprises regardaient l’université comme une voie trop généraliste et pas assez ancrée dans le monde économique, mais ce n’est plus le cas. Chaque année, de nouvelles formations s’ouvrent pour répondre aux attentes du monde économique”, ajoute Olivier Kressman, président du Mouvement des entreprises de France (Medef) en Polynésie française.

Pour le moment, seuls les étudiants issus de licence générale  bénéficient de ce dispositif, mis en place depuis dix ans à l’UPF, mais la direction de l’université assure qu’elle réfléchit à l’étendre aux nombreuses licences professionnelles qui ont vu le jour ces dernières années.

La majorité des étudiants majors de promotion poursuivent leurs études en master.

Malheureusement, peu d’étudiants restent sur le territoire, faute d’une variété suffisante de masters proposés. Beaucoup s’envolent donc vers l’Hexagone pour la poursuite de leurs études.

D’autres comme Vaea Houssin, 27 ans, major de promotion 2016/2017 en économie gestion, ont choisi de rester coûte que coûte au fenua.

Cette jeune femme a, en effet, passé un concours administratif (et l’a réussi), car le master économie-gestion qu’elle visait n’était pas ouvert cette année.

Fonctionnaire stagiaire à la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) pour le moment, elle pense reprendre ses études en 2019, lorsque le master réouvrira.

Ils sont également nombreux, comme Enzo Cazamayou et Hinerava Allanic à s’être dirigés vers les masters proposés par l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ).

É.P.

 

patrick capolsini

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete