Habillage fond de site

Manchester : concert exceptionnel dimanche en hommage aux victimes

mercredi 31 mai 2017

manchester

Une semaine après l’attaque de Manchester, des centaines de personnes sont venues rendre hommage aux victimes lundi soir. (Photo : Shiomi Kadoya/Yomiuri/The Yomiuri Shimbun)

Katy Perry, Coldplay, Justin Bieber, Pharrell Williams… entourée d’une pléiade de stars, la chanteuse américaine Ariana Grande revient dimanche à Manchester pour un concert de charité exceptionnel en hommage aux victimes de l’attentat. À l’affiche de ce concert baptisé « One love Manchester » figurent également Miley Cyrus, Take That, Usher et Niall Horan.

Ariana Grande se produira dans la ville presque deux semaines après l’attentat perpétré le 22 mai à la fin de son concert à la Manchester Arena, qui a fait 22 morts et 116 blessés. Les bénéfices seront reversés au fonds mis en place pour aider les proches des victimes de cette attaque. Retransmis par la BBC, le concert aura lieu dans la soirée au stade de cricket Emirates Old Trafford, d’une capacité de 50 000 places.

« La musique doit nous guérir, nous rassembler, nous rendre heureux », a déclaré Ariana Grande dans un message publié sur les réseaux sociaux. « Voilà ce qu’elle va continuer à faire pour nous. Nous continuerons à rendre hommage à ceux que nous avons perdus, leurs proches, mes fans et tous ceux qui ont été affectés par cette tragédie. »

Hier soir, un autre chanteur, l’ancienne star d’Oasis Liam Gallagher, a fait ses débuts en solo dans sa ville natale, lors d’un concert dont les bénéfices seront également reversés aux familles des victimes. Dans la ville, huit jours après l’attentat, la vie reprend peu à peu ses droits. Jouxtant la Manchester Arena, où un Britannique d’origine libyenne de 22 ans, Salman Abedi, s’est fait exploser, la Victoria Station a rouvert ses portes hier matin.

Trois suspects ont été remis en liberté hier, mais onze restent en garde à vue, alors que la police continue à chercher des complices ayant participé à la préparation de cet attentat, revendiqué par le groupe État islamique. Les deux hommes libérés mardi, âgés de 20 et 24 ans, avaient été arrêtés le 24 mai dans le sud de Manchester à proximité du domicile de Salman Abedi.

 

L’enquête progresse “vite”

 

« L’enquête a progressé très vite », a indiqué le chef de la police de Manchester, Ian Hopkins, indiquant que les investigations se poursuivaient notamment pour « recueillir des indices sur 18 sites à travers le Grand Manchester ».

Il a confirmé que le kamikaze était connu de la police, mais pour « des délits relativement mineurs », notamment des vols, commis lorsqu’il était adolescent.

Une enquête a par ailleurs été ouverte par le MI5 (renseignement intérieur) sur d’éventuels dysfonctionnements, puisqu’à trois reprises, Abedi avait été signalé aux autorités pour radicalisation.

 

AFP

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete