Habillage fond de site

Mandat de dépôt pour l’agresseur d’une mamie

vendredi 20 octobre 2017

tribunal justice

(© archives LDT)

Jean-Charles (prénom d’emprunt) est un solide gaillard né en 1981, tout l’inverse de sa victime, frêle femme de 77 ans.

L’homme est allé chez cette dernière, à Papeno’o, le 7 octobre. Il lui a volé ses “maigres économies” de 40 000 F après effraction et lui a étranglé le cou avec le bras, causant une interruption totale de travail (ITT) de huit jours, une agression qui l’a “particulièrement choquée”.

Victime et prévenu étaient au tribunal, hier. Ce dernier, par la voix de son conseil, a souhaité être jugé plus tard afin de préparer sa défense.

Ironie du sort, les deux se connaissent, ils habitent à quelques mètres l’un de l’autre et la vieille dame a déjà engagé Jean-Charles pour divers travaux.

Ce dernier n’a qu’une seule condamnation de 2005 à son casier judiciaire et ne vit que de petits boulots. Marié depuis un an et demi et père de deux enfants, le prévenu s’est confondu en excuses, sans véri- tablement expliquer son geste à la barre, hier.

Le procureur, dans ses réquisitions, n’a pas manqué de souligner “le travail acharné de la gendarmerie” pour retrouver l’auteur du méfait et “qu’il est raisonnable de penser qu’il pourrait réitérer son geste”, d’autant plus qu’il habite à quelques pas de la victime.

Rappelant qu’il risquait dix ans de prison pour son acte, le procureur a requis le mandat de dépôt, en attendant sa prochaine comparution, une fois sa défense préparée.

L’avocat du prévenu a demandé un simple contrôle judiciaire, en attendant la nouvelle audience.

Finalement, Jean-Charles attendra derrière les barreaux sa nouvelle audience programmée le 9 novembre, comme l’a décidé, hier, le tribunal de Papeete.

 

 

Compte-rendu d’audience C.C.

132
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete