Il manque de tuer sa mère qui lui reprochait de fumer du paka

    vendredi 23 septembre 2016

    paka

     

    Un jeune homme de 20 ans a été interné, hier, en service psychiatrie sur décision du haut-commissaire après avis médical.

     

    Cet étudiant sans histoire, en licence à l’Université, a passé à tabac sa mère, au domicile familial de Papeete, dans la nuit de mercredi à jeudi, manquant de peu de commettre l’irréparable. Ce sont les médecins du centre hospitalier de Taaone qui ont alerté les policiers après avoir pris en charge la victime, dont le pronostic vital était engagé à son arrivée à l’hôpital.

    Interpellé au petit matin pour être placé en garde à vue, le fils a reconnu, face aux enquêteurs, avoir porté de multiples coups de pied et de poing à sa mère. Un déchaînement de violence qu’il a expliqué par le fait qu’elle “lui mettait la pression pour ne pas qu’il fume du paka”, indique une source proche de l’enquête.

    Souffrant de multiples fractures au visage, la victime s’est vue délivrer 21 jours d’incapacité temporaire de travail (ITT), mais elle est aujourd’hui hors de danger. Son fils devait être déféré au palais de justice à l’issue de sa garde à vue, hier matin, en vue d’une mise en examen. Mais compte tenu de son état psychique, il a été hospitalisé en psychiatrie jusqu’à nouvel ordre.

     

    J.-B.C.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete