Manuia SUP Race 2014 : Niuhiti Buillard s’impose

    lundi 15 décembre 2014

    Samedi, le duel tant attendu entre Danny Ching et Georges Cronsteadt n’a pas eu lieu lors de la quatrième Manuia 404 SUP Race. Le premier, sacré champion du monde de paddle race par le site supracer.com, n’a pas pu terminer la deuxième course d’endurance et a déclaré forfait, victime du chikungunya. Le second n’a pas eu plus de chance car il avait contracté le virus moins d’une semaine avant la compétition.
    L’événement a regroupé beaucoup de paddleurs, de tous les âges. Beaucoup d’enfants, de vétérans, quelques paddleurs étrangers s’étaient même inscrits pour porter la participation totale à 150 personnes. Quelques challengers étaient au rendez-vous. Tamarua Cowan, gagnant de la Waterman Liquid Festival à Bora Bora, était aussi présent mais c’est Niuhiti Buillard qui a remporté haut la main les deux épreuves de la compétition.
    Les paddleurs ont d’abord dû s’affronter lors de l’épreuve de rapidité. Ils devaient faire plusieurs tours dans la baie de la Pointe Vénus. Niuhiti était suivi de près par Enzo Bennett et Georges Cronsteadt.
    Pour la deuxième étape, les compétiteurs ont pris le départ au niveau du Trou du souffleur, longé la côte de Papenoo pour contourner le récif de la Pointe Vénus et sont arrivés droit sur la plage où les spectateurs, venus nombreux, les attendaient avec enthousiasme.
    Le Rautirare Surf Club, organisateur de l’événement, met l’accent sur le but de la compétition. Bien que la Manuia 404 SUP Race soit une course importante qui compte pour le classement annuel de la Polynésie, les organisateurs n’omettent pas de promouvoir le paddle surf. Il y a un grand potentiel sur le fenua, le niveau est élevé et, par le biais de ces compétitions, ils souhaitent inciter les jeunes Polynésiens à participer à l’essor du paddle race à Tahiti.
    La compétition a été suivie d’une remise des prix le soir même au Morrisson’s Café.

    David Chang Chen Chang

    Danny Ching : « Les Tahitiens sont des adversaires redoutables »

    T’es-tu bien préparé pour la compétition ?
    « Non pas trop. On est un peu hors saison en ce qui concerne le paddle race. Je me suis donc plus reposé. J’ai juste maintenu mon entraînement quotidien. Je m’entraîne quatre fois par semaine : trois fois sur l’eau et la dernière à la salle de sport. En plus, j’ai attrapé le chikungunya il y a trois semaines et je ne me suis pas rétabli complètement. »

    Qu’est-ce qui t’a fait venir à Tahiti ?
    « C’est Heifara qui m’a demandé de participer à la compétition. Il m’a parlé de la compétition, du cadre, il m’a dit que ça allait être quelque chose de décontracté alors je me suis dit pourquoi pas. »

    Es-tu intimidé par les champions locaux ?
    « J’ai fait des compétitions de va’a. J’ai participé à la Hawaiki Nui Va’a avec mon équipe hawaiienne contre les Tahitiens plusieurs fois. Donc, je suis toujours un peu intimidé par les Tahitiens. Ce sont des adversaires redoutables. Georges Cronsteadt n’est pas seul, je sais qu’il y a beaucoup de bons paddlers à Tahiti. »

    As-tu un message particulier à faire passer ?
    « J’espère voir plus de Tahitiens dans les courses hawaiiennes. »

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete