Marama Nui sensible à la préservation des anguilles

    jeudi 7 juillet 2016

    anguillesVers la mi-juillet, la société Marama Nui, filiale d’EDT (Électricité de Tahiti), va procéder à l’arrêt total de la turbine de la centrale hydroélectrique Vaihiria 1, à Mataiea, pour une durée de trois mois. Il s’agit de renouveler complètement les machines qui ont vingt ans et de procéder à une grosse opération de modernisation de l’ensemble du matériel. Ces travaux permettront à la société de produire plus d’électricité qu’actuellement et d’améliorer son rendement.
    Une fois les machines à l’arrêt, le lit de la rivière sera asséché dans les jours suivants et ce pendant toute cette phase de travaux. Mais avant, la société Marama Nui a décidé de préserver les anguilles qui ont élu domicile près de la centrale.

    Trois semaines de prélèvements

    Depuis trois semaines, ce travail a été confié à Herehia Helme. Cette étudiante prépare actuellement un doctorat sur l’impact des aménagements hydroélectriques sur le peuplement des anguilles de Polynésie française. Elle est secondée dans son travail par Hititua Tapeta-Moana, qui effectue un contrat d’accès à l’emploi (CAE) au sein de la société Marama Nui. Au total, ils ont prélevé plus de 700 anguilles, toutes tailles confondues. Cinq cent cinquante et une d’entre elles ont été relâchées au lac Vaihiria et 150 autres dans divers cours d’eau de la vallée.
    Avant cela, chaque spécimen est mesuré et les plus imposants sont marqués, ce qui permettra de les reconnaître plus tard. Il y a cinq ans, la société Marama Nui avait réalisé une étude au niveau du lac Vaihiria, dont les résultats ont fait état d’une baisse importante de la population d’anguilles dans le lac, sans que l’on sache réellement pourquoi. Phénomène toujours d’actualité aujourd’hui.
    Suite à cette étude, Marama Nui a pris la décision de récupérer des anguilles dans le cours d’eau de la vallée afin de les relâcher dans le lac. L’idée est d’étudier, dans les cinq années à venir, ce que deviennent ces spécimens prélevés au niveau des centrales hydroélectriques.
    Après la centrale Vaihiria 1, d’autres vont subir le même carénage dans les mois à venir et la population des anguilles aux abords sera également prélevée puis relâchée dans le lac.

    C.T.

    anguilles 2

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete