Habillage fond de site

Marathon de Moorea – Tutea Degage réalise le triplé

lundi 1 avril 2019

Départ du marathon à 4h 30 du PK 0 de Moorea. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

Départ du marathon à 4h 30 du PK 0 de Moorea. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)


Quatre courses au programme ce week-end, le cocktail mis en place par l’association Moorea Event et la commune de Moorea-Maiao, a donné lieu à de belles empoignades, même si Tutea Degage dans l’épreuve reine du marathon ou Samuel Aragaw dans celle du semi-marathon n’ont pas réellement connu de frayeur particulière pour s’imposer.

Ce week-end, complètement dédié à la course à pied, a connu un franc succès à Moorea. Les quatre courses au programme, organisées par l’association Moorea Event et soutenues par la commune de Moorea-Maiao ont connu un franc succès, même si le record de participation n’a pas été battu.

Dans l’Aremiti Glow Run, 541 coureurs étaient engagés, 94 samedi pour le marathon, 304 pour le semi-marathon et 135 pour la course Polymat Run de10 km, soit en tout 1 074 compétiteurs engagés dans les quatre courses.

Vendredi soir, juste après l’inauguration du village du marathon, le départ de l’Aremiti Glow Run. Une épreuve de 4,5 kilomètres en nocturne, qui a rassemblé 541 participants. Une course populaire, familiale, ouverte à tous, prenant le départ au quai des ferrys pour arriver au village du marathon. Dans cette épreuve, les plus jeunes ont pu montrer leur talent, comme Takai Schmit et Sofiène Bouknouma qui ont passé la ligne d’arrivée ensemble en 13’50’’. En seconde position, un footballeur bien connu sur l’île Soeur, Rick Mou, qui termine en 14’06’’. Enfin, François Herbecourt, professeur de sport au collège de Afareaitu et vétéran 1, s’offre la troisième marche en 15’22’’.

 

Tutea Degage s’offre le marathon

 

Le lendemain samedi, l’’épreuve reine a rassemblé 94 marathoniens, qui se sont s’alignés sur la ligne de départ au niveau de la station total de Temae pour une course de 42,195 kilomètres.

Dans cette épreuve, dès les premiers kilomètres, Tutea Degage, très à l’aise en ce début de course, a immédiatement creusé l’écart profitant de la fraicheur matinale. Au demi tour, le sociétaire de l’AS Tefana comptait déjà 6 minutes d’avance sur ces concurrents directs, Corentin Pruvot et Jean-Marc Garcy. Dans la seconde partie de course, rien ne pourra arrêter Tutea, qui s’impose en 2h 45’44’’, avec plus de 12 minutes d’avance sur ses poursuivants. Il faut signaler que l’athlète signe ici sa troisième victoire sur ce parcours devant Corentin Pruvot, 2h 57’44’’, et Jean-Marc Garcy, 3h 05’15’’. En 2016, il avait réalisé 2h 45’32’’ et 2h 45’16’’ en 2017.

Chez les dames, Élodie Menou obtient la victoire en 3h 21’00’’. Une première sur ce marathon qu’elle affectionne particulièrement. À noter en seconde position, la contre-performance de Sophie Gardon, 3h 41’47’,’ habituée à des temps beaucoup plus courts. Sandra Papaura complète le podium en 3h 52’31’’.

 

Samuel Aragaw s’impose au semi-marathon

 

Cette année, le départ du semi-marathon a été décalé d’une heure, au lieu d’une minute habituellement. C’est à 5h30 que les 304 concurrents inscrits se sont élancés pour cette épreuve de 21,100 kilomètres. Tout comme Tutea pour le marathon, Samuel Aragaw a tout de suite pris la poudre d’escampette et a creusé l’écart dès les premiers kilomètres, malgré une belle résistance de Frédérique Tête, un master 1, habitué de cette course qu’il a remportée l’année dernière. Sur le chemin du retour, Samuel creuse l’écart et finit en tête avec 7 minutes d’avance en 1h 17’49. Autre similitude avec Tutea Degage, , c’est aussi la troisième fois que Samuel remporte le semi-marathon.

En 2016, il s’était imposé en 1h 19’01’’ et en 2017, il l’avait fait en 1h17’03’’, sans toutefois parvenir à améliorer son chrono. Dans cette course, on retrouve en seconde position Fréderic Tête en 1h 21’35’’ et Eddy Desolier qui complète la troisième marche du podium en 1h 22’21’’.

 

Benjamin Zorgnotti au 10 km

 

Pas de réelle surprise pour la Polymat Run de 10 km, le sociétaire de Central Sport, Benjamin Zorgnotti, champion de Polynésie du 10 km s’est imposé largement en 33’22’’. Il détient aujourd’hui le record de la deuxième édition de la Polymat Run. Le jeune athlète améliore son chrono, réalisé au championnat de Polynésie du mois de janvier 2019 (33’39’’) de 17 secondes sur cette course. On notera toutefois l’absence de Raphaël Armour-Lazzari, qui aurait sans aucun doute pimenté cette épreuve. Aux seconde et troisième place, on retrouve Laurent Guerrero
39’55’’et Ducro Michel 39’59’’. Chez les dames, la jeune espoir de Moorea, Kalani Amaru termine en tête avec un très bon temps de 40’20’’, suivie de Tiphaine Le Guerroue 42’58’’ et Alexandra Montuclard 48’03.

Prochaine épreuve, la 5e édition de la Xterra, dont les inscriptions sont déjà ouvertes et qui se déroulera le 1er juin.

 

De notre correspondant Philippe Vinckier

 

Résultat marathon tutea degage élodie menou Samuel aragaw

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete