Habillage fond de site

Marcel Tuihani candidat face à Michel Buillard à Papeete

vendredi 17 mai 2019

Marcel Tuihani sera bien candidat face à Michel Buillard à la mairie de Papeete. Photo : archives/LDT

Marcel Tuihani sera bien candidat face à Michel Buillard à la mairie de Papeete. (Photo : archives/LDT)

Les deux avaient annoncé leur participation aux prochaines municipales sur Papeete. Le premier, Michel Buillard, lors d’une discussion privée que nous avions eue avec lui lors de la célébration des 20 ans du musée de la perle de Robert Wan.

Avec un grand sourire, il avait alors confirmé sa participation avant de la rendre publique quelques mois plus tard.

Hier, c’est l’ancien président de l’assemblée de la Polynésie française, Marcel Tuhuiani, qui a annoncé sur la page Facebook de son mouvement, Te ora api o Porinetia, qu’il entrait à son tour dans la danse. Là encore, Marcel Tuihani concrétise là une affirmation qu’il avait eu au lendemain des élections législatives, premières élections qu’il affrontait en son nom propre dans sa toute jeune carrière politique.

“Notre société polynésienne est soumise à des changements majeurs qui invitent chaque acteur à prendre conscience de ces nouvelles réalités. Un travail, une éducation, un besoin de sécurité, un environnement à préserver, une culture, et biens d’autres choses. Souhaitant incarner l’avenir, J’ai l’honneur d’annoncer ma candidature aux élections communales à venir dans la commune de Papeete”, écrit-il sobrement.

“J’avais annoncé ma candidature pour ces élections communales et je tiens à rester fidèle à mes engagements et les respecter. Le respect de sa parole est un acte essentiel quand on réclame la confiance des électeurs.”

Dans ce même communiqué, Marcel Tuihani prend position dans le débat des Européennes. “Pour les élections européennes du 26 mai, j’appelle l’ensemble des Polynésiens à soutenir la liste LR (Les Républicains) dont la tête de liste est François-Xavier Bellamy.”

Un deuxième soutien polynésien après celui du Tahoera’a. Peut-être aussi les prémices d’un rapprochement pour obtenir à l’avenir l’investiture du parti, refusée à Gaston Flosse, et que ne brigue désormais plus le Tapura, qui se penche de plus en plus vers la République en marche.

 

Bertrand Prévost

 

 

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete