Marche – Essais-nucléaires : bientôt une entrevue avec des conseillers de François Hollande

    mardi 2 février 2016

    Parés de drapeaux des archipels et de ballons portant le nom des 193 essais nucléaires français effectués aux Tuamotu entre 1966 et 1996, environ 200 militants ont défilé ce mardi devant les institutions du pays : l’assemblée, la présidence et le haut-commissariat.
    A chaque étape, les meneurs ont pu rencontrer des responsables pour leur remettre une liste de pétitionnaires favorables à la tenue d’un référendum sur les essais, ses conséquences et les réparations éventuelles. En circulation depuis trois semaines, celle-ci rassemblerait désormais plus de 27 200 signatures, dont celle de Marcel Tuihani, président de l’assemblée, et de Patrick Howell, ministre de la santé, qui y ont ajouté leurs noms à l’occasion de cette marche.
    Le chef de Tarahoi, qui a reçu les manifestants en personne, les a assurés qu’il tenterait d’ouvrir un débat avec les conseillers. A la présidence, Père Auguste, le président de 193, Roland Oldham, à la tête de Moruroa e tatou, et une membre de la Ligue du droit international des femmes, se sont entretenus longuement, à huis clos, avec le ministre de la Culture et de l’Environnement, et celui de la Santé. Le symbole est fort, tant les essais nucléaires soulèvent d’interrogations en termes sanitaire et environnemental. Mais le bilan, lui, reste plus mitigé : le gouvernement part en ordre dispersé puisque Heremoana Maamaatuaiahutapu n’aurait « pas encore » décidé d’ajouter son nom à la pétition.
    Au haut-commissariat, enfin, les manifestants ont été reçus par Marie Baville, la directrice de cabinet du hautcommissaire. Celle-ci leur aurait promis une entrevue avec des conseillers du président de la République, François Hollande, lors de sa visite en Polynésie à la fin du mois.
     
    MG
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete