Habillage fond de site

Mareva Galanter sur scène avec les Parisiennes

jeudi 1 mars 2018

Laurent Ruquier fait revivre les Parisiennes pour un spectacle musical mêlant chant, danse, comédie… Mareva Galanter, Arielle Dombasle, Inna Modja et Helena Noguerra reprennent en live les succès pop et drôles du groupe culte des années 60 et 70.

Laurent Ruquier fait revivre les Parisiennes pour un spectacle musical mêlant chant, danse, comédie… Mareva Galanter, Arielle Dombasle, Inna Modja et Helena Noguerra reprennent
en live les succès pop et drôles du groupe culte des années 60 et 70.

L’animateur-producteur Laurent Ruquier a décidé de réaliser un rêve de gosse : ressusciter les Parisiennes, un groupe vocal yé-yé 100 % féminin. Il a choisi quatre chanteuses : Arielle Dombasle, Inna Modja, Helena Noguerra et “to tatou” Mareva Galanter, la chanteuse (albums Ukuyéyé et Happy Fiu), mannequin et animatrice télé originaire de Tahiti.

Les nouvelles Parisiennes sortiront leur album de reprises au printemps, avant de se produire du 24 mai au 3 juin aux Folies Bergère, à Paris. Ce quatuor pop et jazzy, créé par le chef d’orchestre Claude Bolling, a réalisé quatre albums entre 1964 à 1972 et a connu plusieurs succès, dont Il fait trop beau pour travailler, L’argent ne fait pas le bonheur ou le générique du Pop-Club de José Artur sur France Inter.

“C’est un casting improbable mais magique. Nous sommes différentes et complémentaires”, a déclaré Mareva Galanter dans les colonnes du Parisien, qui a révélé en exclusivité l’existence de ce projet. “Il y a de la tendresse et de l’admiration entre nous quatre. Je suis née aux États-Unis, Mareva à Tahiti, Helena en Belgique et Inna à Bamako”, a rappelé Arielle Dombasle au quotidien national. “C’est ça, être parisienne…” “Des 64 chansons des Parisiennes, nous avons choisi les plus modernes, sexy et joyeuses”, a expliqué Mareva Galanter, qui est également à la ville la compagne de l’animateur télé Arthur, au journaliste du Parisien. L’ancienne Miss Tahiti 1998 et Miss France 1999, qui a animé des émissions comme Popstars sur D8, L’émission mode sur June ou encore Talent Street sur France Ô, a poursuivi dans la chanson en se rendant en 2012 à Detroit pour y enregistrer de nouvelles chansons avec le producteur Jim Diamond (Detroit Mix).

Damien Grivois

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon-vous, qui sera élue Miss Tahiti 2018 ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete