Marquises – De la fumée dans la cabine

    lundi 18 juillet 2016

    Le PDG d’Air Tahiti, Joël Allain, le directeur général d’Air Tahiti et gérant d’Air Archipels, Manate Vivish, ainsi que le directeur d’Air Archipels, Franck Laumonier (de gauche à droite), ont tenu hier soir une conférence de presse pour rendre compte de la situation. (Photo : Claude Jacques/LDT)

    Le PDG d’Air Tahiti, Joël Allain, le directeur général d’Air Tahiti et gérant d’Air Archipels, Manate Vivish, ainsi que le directeur d’Air Archipels, Franck Laumonier (de gauche à droite), ont tenu hier soir une conférence de presse pour rendre compte de la situation. (Photo : Claude Jacques/LDT)


    Un incident sur un Twin Otter met les vols en suspens

     

    Un incident est survenu hier sur le vol Air Tahiti VT887. Le vol était opéré par un Twin Otter d’Air Archipels, affrété par Air Tahiti, au départ de Hiva Oa et à destination de Ua Huka.

    Un dégagement de fumée dans la cabine s’est produit quatre minutes avant l’atterrissage prévu à 9 h 55 (heure des Marquises). Les 14 passagers et les deux membres d’équipage qui se trouvaient à bord de l’avion sont indemnes.

    Les procédures d’urgence prévues pour ce type d’incident ont été appliquées, assure la compagnie. L’appareil a atterri à Ua Huka sans dommage et l’équipage a alors organisé l’évacuation de l’avion qui s’est déroulée dans le calme, sous la surveillance de l’équipe de sécurité de l’aérodrome.

    Les passagers ont été immédiatement pris en charge par les membres d’équipage puis par le personnel de l’escale Air Tahiti de Ua Huka. Le plan de gestion de crise de la compagnie a été déclenché et la cellule d’aide aux personnes activée, afin d’apporter le soutien et l’assistance nécessaires aux passagers.

    Une équipe technique de dépannage a été dépêchée sur place en fin d’après-midi hier pour procéder à une première expertise de l’appareil. Sans qu’il soit encore possible de déterminer les causes de cet incident, il ne semble pas que les éléments vitaux du moteur soient en cause.

    “Il n’y a pas eu de sortie de fumée quand le moteur a été rallumé pour contrôle”, explique Manate Vivish, directeur général de la compagnie. La direction d’Air Tahiti  a également informé le bureau enquêtes et analyses du service d’État de l’aviation civile qui décidera d’une investigation plus poussée, le cas échéant. 

    “On a souhaité être transparent sur ce sujet”, a de son côté voulu exprimer Joël Allain, PDG de la compagnie, lors d’une conférence de presse donnée en fin d’après-midi hier au siège de la compagnie, à l’aéroport de Tahiti-Faa’a.

    “La situation a été gérée de manière professionnelle et nous tenons à saluer le professionnalisme de l’équipage”, a aussi tenu à souligner Joël Allain. L’avion avait subi sa visite périodique (toutes les 150 heures) il y a trois semaines. Et sa visite hebdomadaire, la veille de ce vol. 

    Selon Air Tahiti, les vols inter-îles Marquises prévus en Twin Otter aujourd’hui et demain sont susceptibles d’être reportés à une date ultérieure, le Twin Otter étant dans l’attente d’un contrôle technique avant la reprise de ses vols.

    Les passagers prévus sur ces vols peuvent contacter le service vente à distance au 40.86.42.42 dès aujourd’hui.

     

    V.H. et C.J.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete