Habillage fond de site

Les maths, un jeu d’enfant pour la CM2 Tavake de l’école…2+2=4

vendredi 4 mai 2018

Dans la catégorie Tamari’i (CM2 et 6ème), la classe Tavake de l’école 2+2=4 de Punaauia a remporté le concours de maths.

Dans la catégorie Tamari’i (CM2 et 6è), c’est la classe Tavake de l’école 2+2=4 de Punaauia qui a remporté le concours de maths.

La phase finale de la douzième édition du concours Math’a ara s’est déroulée ce vendredi matin entre les jardins de Paofai et la Maison de la culture. Deux classes de CM2 (de l’école 2+2=4 à Punaauia, et l’école de la Mission à Papeete)  et trois de 6è (une classe de La Mennais, de Anne-Marie Javouhey et de Tipaerui) ont été sélectionnées pour les épreuves finales dans la catégorie Tamari’i.

Au programme pour les matheux en herbe, ce vendredi : cinq ateliers qui étaient dispersés entre les jardins de Paofai et la Maison de la culture, à Papeete. Des ateliers pendant lesquels les enfants devaient résoudre des messages codés sur la base de formes géométriques, ou encore des exercices de logique à résoudre sur des tablettes. En plus de ces ateliers, les classes participantes devaient également répondre à une série d’énigmes, qui s’appuyaient autant sur les mathématiques que sur la culture et l’histoire du fenua, comme l’a précisé Janick Aubineau, organisatrice du concours Math’a ara. « Dans les jardins de Paofai, il y a la stèle commémorative du statut d’autonomie. On demande alors aux enfants depuis combien de temps ce statut est en vigueur au fenua. Ou bien on leur demande d’estimer des distances entre deux poteaux, ou bien d’estimer le nombre de pirogues à Paofai. »

A ce petit jeu, c’est la classe de CM2 Tavake 2+2=4 de Punaauia qui remporte la grande finale dans la catégorie Tamari’i. Elle devance la classe de 6è  A du collège La Mennais, et une autre classe de 6è du collège Anne-Marie Javouey. Tous se sont vus remettre des lots – calculatrices, t-shirts, sacs, etc – des différents partenaires de l’événement.

« Mettre les élèves dans un contexte inhabituel »

Ce rallye est un outil actuel et moderne réalisé par des enseignants pour les élèves de la Polynésie française.  » Il permet de confronter les élèves à des problèmes de recherche pour lesquels différents types de démarches sont possibles, qui favorisent l’initiative, l’imagination et l’autonomie, et de placer les élèves dans un contexte inhabituel qui valorise le travail en équipe et les implique dans un esprit de coopération », a insisté Janick Aubineau, présidente de l’association Math’a ara et organisatrice du concours depuis douze ans.

Au total, près de 250 classes du fenua y ont participé. Ce qui représente environ 7 000 élèves, allant des classes de CM2 jusqu’aux classes de seconde. Pour chaque niveau, une énigme a été posée en tahitien, marquisien, pa’umotu et une en anglais. Dans la catégorie des Taure’a (5è et 4è), c’est la 4è 2 du collège de Punaauia qui se hisse sur la plus haute marche du podium. Et pour les Taure’are’a (3è et 2de), le premier prix revient à la 2de 11 du lycée La Mennais. Leurs concours respectifs s’étaient tenus au cours du mois de mars dernier.

Mais au-delà de la victoire finale, l’objectif du concours est de « rendre les mathématiques plus attractifs aux collégiens et lycéens. On espère ainsi renforcer les vocations scientifiques qui sont nécessaires pour résoudre les problèmes technologiques complexes auquel le monde futur sera confronté », souligne l’équipe de Math’a ara. Rendez-vous donc à la prochaine rentrée pour une nouvelle édition du concours.

D.T.

Dans la catégorie Taure’a (5ème et 4ème) : la  classe de 4ème 2 du collège de Punaauia.

Dans la catégorie Taure’a (5è et 4è) : la classe de 4è 2 du collège de Punaauia.

Dans la catégorie Taure’are’a (3ème et 2de) : la classe de 2de 11 du lycée La Mennais.

Dans la catégorie Taure’are’a (3è et 2de) : la classe de 2de 11 du lycée La Mennais.

Pour le concours qui a opposé les classes de CM2 et de sixième, cinq ateliers étaient installés aux quatre coins du jardin de Paofai et de la Maison de la culture.

Pour le concours qui a opposé les classes de CM2 et de sixième, cinq ateliers étaient installés entre les jardins de Paofai et  la Maison de la culture.

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete