Mauvais temps : les officiels vigilants sur les caps des rameurs

    vendredi 7 novembre 2014

    « Si le temps reste comme cela, il faudra être très vigilant ». Ce vendredi matin, lors de la réunion d’avant course de la 3e et dernière étape de la Hawaiki Nui Va’a, Alfred Mata, le directeur de course, a été clair. Il a rappelé des consignes de sécurité lors de la réunion d’avant course, dès 5 h 40, juste après le petit-déjeuner pris sous le préau de l’école. Les gros nuages gris qui couvraient le ciel de Patio, à Taha’a, et la pluie qui tombait par grain, faisaient en effet craindre le pire. Le plus gros soucis étant une perte de cap de la part des rameurs, qui s’orientent à la vue des îles. Avec des intempéries, la visibilité étant très réduite, d’après  Alfred Mata, certains rameurs peuvent « se perdre » en prenant la direction de Maupiti ou encore Tupai. Il a ainsi dit aux officiels et aux secouristes de ne pas hésiter à aller à la rencontre des va’a qui prendraient un cap trop extérieur. Rappelant que mercredi, lors de la première étape entre Huahine et Raiatea, cinq va’a se sont égarés par manque de visibilité ainsi qu’un bateau officiel.
    Ce vendredi, la dernière étape (58,2 km), dont le départ a été donné à 7 h 30, avec quelques éclaircies, arrive aux alentours de 12 h 30 sur la plage de Matira, à Bora Bora. L’équipe de EDT A, vainqueur des deux premières étapes, est favorite avec plus de 2 minutes d’avance sur son principal concurrent, Paddling Connection, vainqueur de l’édition 2013.    

    K.M.h

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete