Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Merci Vahine Fierro !

samedi 18 mars 2017

Vahine Fierro, portée en triomphe après sa victoire chez les juniors filles à Papara vendredi (Photo FTS / Facebook).

Vahine Fierro, portée en triomphe après sa victoire chez les juniors filles à Papara vendredi (Photo FTS / Facebook).

 

Une grande championne est née. Vendredi 17 mars, sur le spot de Taharu’u à Papara, Vahine Fierro a fait hurler de bonheur toute la Polynésie et même au-delà. La Tahitienne s’est imposée pour la première fois de sa toute jeune carrière en finale de la catégorie juniors filles face à la Hawaiienne, et grande amie, Leila Riccobuano.

“(Leila Riccobuano) est une de mes meilleurs amies. Je reste souvent avec elle à Hawaii et elle est venue chez moi à Huahine il y a une semaine », a commenté Vahine Fierro lors du direct en streaming sur le site de Polynésie Première. La surfeuse tahitienne a également été finaliste de la Qualifying Series, battue par la Hawaiienne Savanna Stone de très peu.

C’est le genre de performance qui marque une carrière. Une carrière qui ne fait que débuter pour la surfeuse de Huahine à peine âgée de 18 ans, une sorte de “little big woman”, petite par la taille mais grande par le talent. Conquérante et agressive, la “gamine” des îles Sous-le-Vent a fait preuve d’une maîtrise parfaite face à Leila Riccobuano dans une série tendue. Point de pression du côté de Vahine Fierro, du moins, vu de l’extérieur. Mais à l’intérieur, comme ça devait bouillir!

Elle a livré une partition intelligente, attendant patiemment de frapper fort au moment où ça fait mal, c’est-à-dire à la fin. Alors que Leila Riccobuano avait assuré deux bonnes vagues notées 7,50 et 4,07 points pour un total de 11,57, la Tahitienne se contentait d’une vague à 4,50. Puis, quand même un peu forcée par un manque flagrant de vagues, Vahine attendait patiemment son moment pour se montrer un peu plus. Et elle allait frapper fort… très fort.

En attendant le moment fatal, la Hawaiienne grappillait des points pour atteindre 11,63. Et plus le temps s’écoulait, plus les actions de Vahine semblaient tranchantes, à tel point qu’elle sortait de sa cachette en alignant un solide 7,93 débusqué de derrière les fagots. Avec 12,43 points au compteur, Vahine Fierro passait alors en tête et n’allait plus la lâcher. Leila, un tantinet vexée, ne se laissait pas ébranler et saisissait sa chance en scorant un 4,13, puis un 4,33. Insuffisant tout de même pour faire vaciller une Vahine Fierro sûre de sa force sur son spot de prédilection.

“Je suis très contente d’avoir gagné. Je surfe tous les jours ici, donc je connais le spot. Je me suis dit que les vagues allaient arriver pour moi”, a-t-elle souri.
Cette finale, remportée au terme d’un superbe combat avec 15,60 points, après avoir scoré une seconde vague fracassante à 7,67 points, complétant un surpuissant 7,93, est appelée à rester dans les mémoires de Taharu’u.

 

Tout près du doublé

Sa maturité dépasse largement l’entendement. Âgée à peine de 18 ans, on aura vu une Vahine active de bout en bout cette semaine, n’hésitant pas à enchaîner, comme certains enfilent des perles, les séries, que ce soit en juniors qu’en QS. Entre sa série des demi-finales juniors et celle du QS, puis celles des finales, une poignée de minutes
à peine à chaque fois pour reprendre son souffle. Un marathonien n’aurait pas fait mieux !

La Junior en poche, Vahine changeait de monde quelques minutes plus tard avec une finale QS atteinte de haute lutte face à la crème de la crème. Lors des deux demi-finales (à quatre et en face à face), la Tahitienne a dominé Tessa Thyssen, championne du monde junior ISA. Excusez du peu !

Sa place en finale ne devait rien au hasard : une grosse dose de talent, une maîtrise parfaite du spot et deux entraîneurs de génie (Hira Teriinatoofa et Olivier Napias). Face à la Hawaiienne Savanna Stone, la victoire finale n’est pas passée loin. Cruelles furent les dernières minutes de la série de la Tahitienne qui n’a pas réussi à s’offrir les 6,17 points nécessaires pour terminer son oeuvre en apothéose. Savanna Stone s’imposait 12,20 à 11,70 points.

Passée très vite de l’âge de l’indulgence au temps de l’exigence, Vahine Fierro est là, définitivement passée dans la cour des grands !

 

M. Tr.

333
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete