Habillage fond de site

Quand Ta mère la blogueuse dédramatise avec humour

lundi 18 septembre 2017

Mère Blogueuse Web Facebook Instagram Manon Della-Maggiora

Manon Della-Maggiora, 27 ans, est la jeune maman à l’origine du blog Ta mère la blogueuse. (© Vaiana Hargous)

Il a un mois à peine et reçoit déjà l’adhésion de nombreuses mamans. Le blog d’une maman à Tahiti, Ta mère la blogueuse (www.tamerelablogueuse.com), a reçu plus de 1 800 visites depuis son lancement, le 9 août. 

Entre autres “des mamans d’ici, de l’Hexagone aussi, un peu en Nouvelle-Zélande, un peu partout en fait”, confie Manon Della-Maggiora, la jeune femme qui alimente ce site avec ses histoires de maman.

Des publications empreintes d’humour “pour essayer de faire rire les mamans dans leur quotidien, même si des fois on a plutôt envie de pleurer !”, dit-elle. “Je me dis que ça dédramatise un peu…” Car c’est un événement pas rigolo du tout qui est à l’origine de cette nouvelle aventure “bloguesque”.

Ça fait longtemps que j’écris sur des blogs. J’avais un peu arrêté et j’ai repris quand j’étais enceinte, raconte cette maman d’un petit bout de cinq mois. Et puis j’ai accouché trop tôt, donc on a passé un mois en néonatologie. Pendant cette période, j’avais besoin d’écrire pour extérioriser ce qui nous arrivait, donc j’ai commencé à écrire tous les jours sur un blog, mais c’était plus pour la famille, pour essayer de partager un peu tout ce qui se passait.

Ça intéressait beaucoup de monde

 

Et puis, quand on est sortis de néonatologie, il y a un site qui s’est intéressé à mon histoire et l’a publiée. Ensuite, j’ai vu que le blog où je racontais ma vie en néonat’ plaisait beaucoup, que ça intéressait beaucoup de monde, que les mamans avaient besoin et envie de partager. Du coup, j’ai ouvert un vrai blog, Ta Mère la blogueuse, et j’ai fermé l’autre. Celui-ci est vraiment pour partager avec d’autres mamans, essayer un petit peu de se déculpabiliser de temps en temps, de se dire qu’on n’est pas parfaites, et que ce n’est pas grave.

Manon essaie de maintenir une alimentation quotidienne du blog, avec des sujets divers et variés, “même si c’est parfois un peu difficile”, confie celle qui a ses journées déjà bien remplies avec son poste de chef d’édition web à TNTV… et son boulot de maman ! Car aujourd’hui, Ta mère la blogueuse est devenu autre chose qu’un besoin cathartique.

J’espère pouvoir en faire une vraie activité de maman bloggeuse, un peu comme ça se fait en métropole. C’est-à-dire peut-être pouvoir faire des tests d’articles de puériculture et travailler avec des marques. Je vais essayer de vraiment développer ça parce qu’il n’y en a pas ici et que ça manque d’avoir un regard de maman sur les produits, sur tout ce qui se fait pour les enfants.

Manon a également ouvert son blog aux autres mamans, qui peuvent se confier dans une rubrique “Vos histoires”, et a commencé à se rapprocher de professionnels qui devraient collaborer de temps en temps au site. Celles et ceux que ça intéresse peuvent également retrouver Ta mère la blogueuse sur Facebook et Instagram.

 

V.H.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete