Michel Bourez n’abdique pas

mercredi 24 septembre 2014

Le compte à rebours est lancé… Trois ! Avec la Quiksilver Pro France qui débute aujourd’hui. Deux ! Avec la Moche Rip Curl Pro Portugal (12 au 23 octobre). Un ! Avec la prestigieuse Billabong Pipe Masters (8 au 20 décembre). C’est seulement trois épreuves du World Championship Tour –la saison a débuté début mars– qui reste à boucler avant de connaître “enfin” quel surfeur sera mis sur orbite. Et c’est un extraterrestre, Kelly Slater, qui pourrait  être l’heureux élu. L’Américain, sans aucune victoire cette saison mais grâce à une régularité quasi sans faille, continue donc à grappiller des précieux points. Il n’a plus que 6 500 points de retard  sur Gabriel Medina.… Ça transpire du côté du leader  brésilien.
Et au vu du retard pris par les Australiens Joel Parkinson (3e) et Mick Fanning (4e) ainsi que par le  Tahitien Michel Bourez (5e), rejetés à 10 000 points et plus, on semble dorénavant se diriger vers un duel américano-brésilien. “Si Kelly gagne ici dans les Landes, tout se jouera à Pipe en décembre à Hawaii. Mais s’il fait moins bien que Medina ici, je pense que le titre sera plus en faveur de Medina”, s’est avancé Michel   Bourez sur lequipe.fr.
Mathématiquement, c’est toujours jouable pour le Tahitien, il n’y a qu’à l’écouter pour s’en persuader : “Moi j’y crois toujours, il ne faut pas baisser les bras. Il reste encore des compètes”. Ça, c’est bien dit ! Mais méfiance tout de même car  derrière Michel, ça se bouscule au portillon du Top 5. L’Australien Taj Burow (6e) n’est qu’à 800 points du Tahitien tandis que le Brésilien Adriano de Souza (7e) est à 2 700 points. C’est avec cet espoir de consécration mondiale non camouflé que Michel Bourez entamera son premier tour de la Quiksilver Pro France, ce matin, contre le Hawaiien Sebastian Zietz (20e) et  l’Américain Brett Simpson (32e). En espérant  que le spot des “Gardians” à Hossegor, choisi par le Tahitien Alain Riou, nouveau directeur de l’épreuve française,  sera en totale adéquation avec le surf puissant de “Spartan” qui compte bien mettre les “boosters” pour aller conquérir sa troisième étoile après celles de Margaret River et Rio. K
 
MTr

Round 1

– Série 1 : Taj Burrow (Aus), Fred Patacchia (Haw), Travis Logie (AFS)
– Série 2 : Michel Bourez, Sebastian Zietz (Haw), Brett Simpson (USA)
– Série 3 : Mick Fanning (Aus), Filipe Toledo (Bré), Jérémy Florès
– Série 4 : Joel Parkinson (Aus), Kai Otton (Aus), Raoni Monteiro (Bré)
– Série 5 : Kelly Slater (USA), Matt Wilkinson (Aus), Matt Banting (Aus, wild card)
– Série 6 : Gabriel Medina (Bré), Tiago Pires (PRT), Dane Reynolds (USA, wild card)
– Série 7 : Adriano de Souza (Bré), CJ Hobgood (USA), Aritz Aranburu (Esp)
– Série 8 : John John Florence (Haw), Julian Wilson (Aus), Jadson André (Bré)
– Série 9 : Kolohe Andino (USA), Miguel Pupo (Bré), Dion Atkinson (Aus)
– Série 10 : Nat Young (USA), Adrian Buchan (Aus), Alejo Muniz (Bré)
– Série 11 : Jordy Smith (AFS), Bede Durbidge (Aus), Mitch Crews (Aus)
– Série 12 : Owen Wright (Aus), Josh Kerr (Aus), Adam Melling (Aus)

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete