Migrants : le Premier ministre australien vante la politique du « coûte que coûte »

    lundi 15 juin 2015

    La polémique enfle en Australie : les agents d’immigration ont-ils versé des milliers de dollars à des passeurs pour qu’ils fassent demi-tour en pleine mer, avec des dizaines de migrants à bord ?
    Depuis plusieurs jours, l’Indonésie et l’opposition australienne n’ont de cesse de réclamer une réponse claire à cette question. C’est le cas notamment du chef de file des travaillistes, Bill Shorten : « Est-ce que l’argent des contribuables, l’argent des Australiens, a été utilisé par le gouvernement Abbott pour payer des passeurs, oui ou non ? » Les travaillistes réclament une enquête pour en avoir le cœur net, et les Verts ont l’intention de se tourner vers la police fédérale.
    L’Indonésie, aussi, exige une réponse claire du gouvernement de Tony Abbott. À peine revenu en poste, l’ambassadeur australien à Djakarta a été convoqué par la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi. Peu bavarde à l’issue de la rencontre, elle a tout de même fait savoir qu’elle n’avait toujours pas eu de confirmation, ou de démenti officiel : « Je viens juste de m’entretenir avec l’ambassadeur, ici, à l’instant. Je vous suggère de lui parler directement, parce que si cela se confirme, c’est vraiment très inquiétant. »
    Pour le moment, le Premier ministre s’en tient à sa ligne de défense : maintenir le flou. « Il n’y a qu’une chose à dire, c’est que nous avons arrêté les bateaux. C’est bien pour l’Australie et c’est bien pour l’Indonésie. Nous ferons tout ce qui est raisonnablement nécessaire, en accord avec les principes d’une société honnête et humaine, pour que les bateaux ne reviennent pas. C’est ce que nous allons faire. »
    Mais cette réponse ne parvient pas à éteindre la polémique, alimentée également par les réponses des nombreux ministres interrogés sur la question. Certains ont nié avant de déclarer qu’ils ne commenteraient pas l’affaire pour raison de sécurité, d’autres se bornent à assurer que les agents d’immigration ont certainement agi dans le respect des règles.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete