Habillage fond de site

Mihimana Braye voit loin, très loin

mardi 20 août 2019

“Mihibeast” a un objectif clair depuis l’an dernier : intégrer le CT et pourquoi pas participer aux JO de 2024. (© Anne-Charlotte Bouleau)

“Mihibeast” a un objectif clair depuis l’an dernier : intégrer le CT et pourquoi pas participer aux JO de 2024. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Mihimana Braye a terminé cette année sur le podium des Trials du Tahiti Pro Teahupo’o. Classé 51e du circuit QS, il partira la semaine prochaine pour disputer trois importantes compétitions du circuit européen. Son objectif reste clair depuis ces deux dernières années maintenant : intégrer le Tour pro de la WSL aux côtés de Michel Bourez.

Troisième des Trials du Tahiti Pro Teahupo’o dimanche dernier après s’être incliné face au deuxième de l’épreuve, le Hawaiien Tyler Newton, Mihimana Braye a fait mieux que l’an dernier où il n’avait pas réussi à atteindre les demi-finales.

Cette nouvelle tentative pour intégrer le main event ne déçoit pas pour autant le Tahitien actuellement classé 51e du circuit QS, l’antichambre du CT. Un Championship Tour où évoluent les meilleurs surfeurs professionnels de la planète, dont Michel Bourez. “C’était la troisième fois que je participais aux Trials de Teahupo’o. L’an dernier, j’avais fait cinquième en allant jusqu’en quarts de finale, et cette année je suis sur le podium, donc je suis content”, explique Mihimana Braye.

Ce dernier précise qu’une qualification pour le Tahiti Pro Teahupo’o n’est pas son objectif principal. “J’évolue dans le circuit QS depuis des années et mon objectif est d’être sur le CT sur chaque compétition et pas seulement celle de Teahupo’o, donc d’évoluer sur le circuit pro comme Michel Bourez et de pouvoir vivre de ma passion”, ajoute celui qui a été champion de Tahiti à de nombreuses reprises.

“Je n’avais pas de compétitions programmées pendant les Trials alors je me suis dit pourquoi pas revenir à Tahiti pour y participer, et je suis content du résultat. J’ai pu bien m’entraîner avant de repartir sur ma saison européenne dans une semaine. Je pars le 26 août pour l’Europe et ma première compétition sera à Pantin en Espagne pour un QS Prime”, explique Mihimana Braye.

Une victoire dans un tel événement classé 10 000 points lui permettrait de remporter suffisamment de points pour envisager une intégration dans le CT, d’autant plus que d’autres compétitions d’importance sont au programme dans les semaines à venir toujours sur les côtes de l’Atlantique. “Je ferai ensuite un QS 6 000 aux Açores et pour terminer un autre QS Prime au Portugal à Ericeira, donc en fait trois grosses compétitions en vue avec tout à gagner”, conclut le Tahitien.

La stratégie de Mihimana est donc d’accumuler un maximum de points avant les compétitions de fin d’année à Hawaii où de bons résultats seraient pour lui synonyme de montée en première division. Hélas, il sera trop tard pour lui de prétendre à une qualification pour les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Mais “Mihibeast”, comme il aime à se surnommer, vise déjà plus loin avec les JO de 2024. Et s’ils ont lieu à Teahupo’o, inutile de dire que ce sera la cerise sur le gâteau !

 

Jean-Marc Monnier

 

Mihimana Braye

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete