SURF – Mihimana et Mateia à la chasse aux points

    mardi 26 juillet 2016

    Mihimana-Braye-Kelly-Cestari-WSL

     

    Vans US Open of Surfing

     

    Il s’agira avant tout d’être à la hauteur de ces ambitions aujourd’hui lors de la Vans US Open of Surfing, deuxième épreuve du Qualyfying Series côté 10 000.

    Avoir l’opportunité de surfer sur le spot américain de Huntington Beach ne se boude pas lorsque l’on sait que c’est ce genre de rendez-vous qui peut vous faire passer du statut de surfeur lambda à celui de légende.

    Et ces légendes en devenir se nomment pour l’occasion Mihimana Braye et Mateia Hiquily qui s’affrontent aujourd’hui dans une série du round 2 où le danger sera 100 % brésiliens.
    Il faudra l’union sacrée pour venir à bout d’Adriano de Souza, champion du monde en titre, et David do Carmo, mais il est clair que cela va être très compliqué.

    Trop compliqué, cela l’a été pour Steven Pierson et Keoni Yan, éliminés tous deux lors des trials, alors qu’O’Neil Massin chutait au round 1 lundi.
    Il ne reste donc plus que les deux surfeurs du QS en lice ainsi que celui du Championship Tour Michel Bourez au round 2, qui lui vient parfaire sa finition. En effet, le Tahitien, sorti au pied des quarts de finale lors de ses trois dernières sorties sur le “main event” (J-Bay Open, Fiji Pro et la Oi Rio Pro), a grand besoin de titiller cette petite dose de chance capable de faire basculer le sort.  Ce QS  en est l’occasion.

    Surtout qu’à mi-saison, il est grand temps de montrer que “Spartan” vaut mieux que sa huitième place actuelle…
    L’objectif sera à l’identique du côté de Mihimana et Mateia. Ils se doivent d’améliorer rapidement leur classement actuel sur le QS –28e pour le premier et 37e pour le second.

    Les opportunités de terminer parmi les dix premiers du QS ne sont pas nombreuses (ils sont automatiquement qualifiés pour le CT, NDLR). En effet, il ne restera plus que deux épreuves 6 000 (Pantin Classic en Espagne le 30 août et Azores Pro au Portugal le 6 septembre) et une épreuve 10 000 (Cascais Billabong Pro au Portugal le 24 septembre) avant le “cut off”, c’est-à-dire là où ils prennent en compte le classement 2016.

    Mais après avoir loupé la première occasion fin juin en Afrique du Sud à Ballito –défaite au round 2 pour Mihimana et au round 3 pour Mateia–, il serait vraiment ballot d’y suivre le même chemin à Huntington Beach.

    Et histoire d’interdire tout début de rêve d’intégrer le CT la saison prochaine à ces deux jeunots, Adriano et David comptent bien jouer les trublions.

    M.Tr.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete