Habillage fond de site

Mini Jeux du Pacifique – Le Conseil des Jeux a choisi les boxeurs de Nena

vendredi 27 octobre 2017

conseil des jeux

Une réunion était organisée mercredi soir à la Présidence pour établir la marche à suivre en vue des Mini-Jeux du Pacifique prévus en décembre au Vanuatu. (© Jean-Marc Monnier)


Charles Villierme, chef de mission pour “Van2017”, dénonce l’ingérence faite par l’instance dirigeante des Mini-Jeux du Pacifique. Le Conseil des Jeux n’a en effet pas validé toute la liste d’athlètes proposée par Tahiti pour défendre ses couleurs au Vanuatu en décembre prochain. La liste comprend en effet des boxeurs de la Fédération de boxe anglaise de Polynésie française, alors que la Fédération polynésienne de boxe a déjà inscrit les siens.

Va-t-on vers un boycott des Mini-Jeux pour protester contre une décision du Conseil des Jeux ?

La dixième édition des Mini-Jeux du Pacifique démarre dans un peu plus d’un mois, le dimanche 3 décembre (le lundi 4 au Vanuatu), mais des incertitudes planent encore sur la composition exacte de la délégation tahitienne qui s’y rendra.

Charles Villierme, chef de mission, a établi ce mois-ci une liste composée de plus de 140 athlètes issus d’une douzaine de fédérations toutes délégataires de service public.

Cette liste a été transmise au Conseil des Jeux du Pacifique la semaine dernière, donc dans les temps impartis.

Mais dans cette délégation figure des athlètes membres de la Fédération de boxe anglaise de Polynésie française (FBAPF).

Or si cette fédération est bel et bien délégataire de service publique depuis peu, elle n’est par contre pas encore reconnue au niveau international. En effet, le Conseil des Jeux n’inscrit dans les compétitions qu’il organise (Mini-Jeux et Jeux du Pacifique) que des athlètes membres de fédérations affiliées à leurs homologues internationaux.

“C’est de l’ingérence, ils n’ont pas à modifier la liste que nous leur avons transmise”, déclarait samedi soir Charles Villierme juste avant son départ vers Brest où il accompagne la délégation tahitienne qui participe à la Coupe du monde de kayak.

 

“La Fédération polynésienne de boxe est entrée”

 

Et cerise sur le gâteau, le Conseil des Jeux a validé l’inscription des boxeurs de la fédération adverse, à savoir la Fédération polynésienne de boxe (FPB) présidée par Tauhiti Nena, qui elle est affiliée depuis de longues années à l’AIBA (Association internationale de boxe amateur).

“La FPB est entrée”, indiquait en effet hier par mail Andrew Minogue, directeur exécutif du Pacific Games Council.

“PGC acceptera toutes les entrées d’athlètes approuvés par leur fédération  si elles sont affiliées à leur fédération internationale. Cette position a été indiquée clairement depuis le 2 octobre et sera à nouveau répétée aujourd’hui”, ajoute le directeur exécutif du Conseil des Jeux du Pacifique.

Ministère des sports et direction Jeunesse et Sports (DJS) avaient en effet organisé une réunion mercredi soir à la présidence en présence de plusieurs présidents de fédérations pour débattre de la conduite à tenir avant “Van2017”.

“Cette réunion était destinée à discuter en interne des relations que l’on peut avoir entre le Conseil des Jeux et le Pays”, déclarait Cécile Tiatia, chargée de mission au ministère des Sports, au sortir de cette réunion de près d’une heure et demie.

Une réunion similaire devait avoir lieu hier soir, avec pour objectif “d’entrer en communication avec le Conseil des Jeux” et “d’expliquer la position de la Polynésie” afin de faire infléchir la décision du tout puissant Conseil des Jeux. Pas sûr du tout que cela fonctionne vu la position ferme adoptée par Andrew Minogue.

 

Jean-Marc Monnier

 

cécile tiatia sélection FBAPF

54
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete